Hello hello helloooooo! Aujourd’hui, on parle botox et acide hyaluronique…

Oui je sais, je suis peu présente et c’est un euphémisme… Je travaille dans les 70-80 heures par semaine donc j’ai un peu de mal à être présente par ici… mais sachez que ce n’est pas l’envie qui manque.

Mais revenons-en à ce pour quoi vous lisez cet article : ma bouche!

Vous savez que, côté botox, je ne vous ai jamais rien caché, loin de là. Et je peux vous dire que, chaque fois que je dis que j’en fais, les langues se délient et, au fond, de nos jours, c’est ultra courant même si beaucoup le cachent.

Cela dit, si je vous parle aujourd’hui de ma bouche, ce n’est pas pour le botox.

Il y a 8 ans, j’ai fait un gros gros accident :  70 points de suture dans la bouche et les dents qui traversaient le menton. J’en garde une cicatrice toute petite et que j’affectionne puisqu’elle est la preuve que j’ai survécu.

Cependant, je n’aimais pas trop le fait que mon sourire ne soit plus droit depuis et surtout que ma bouche ne soit plus régulière comme autrefois. Le creux causé par la “couture” intérieure me paraissait chaque jour plus visible.

J’en ai parlé à mon docteur Miracle et elle m’a proposé l’acide hyaluronique pour combler le vide.

Après réflexion, je lui ai fait confiance une fois de plus et je ne le regrette pas.

 

Alors bien entendu, cela ne pourrait pas me créer une partie de bouche là où il n’y en a plus. Elle a simplement gonflé la partie creusée par la cicatrice interne (en gros, tout l’intérieur de ma bouche était déchiré donc le chirurgien a fait des miracles quand même). Il n’y a donc pas de couleur là où elle a rempli.

Alors elle m’a conseillé de faire tatouer la partie “fausse” si vraiment l’absence de couleur me dérangeait. Pour le moment, je crayonne simplement le pourtour et je mets du rouge à lèvres et ça me convient parfaitement.

Le résultat était immédiat et date maintenant de 2 bons mois.

Il est possible que je fasse colorer légèrement la partie réparée un jour, je me tâte et surtout, je crains de ne pas trouver la bonne personne pour cette correction.

Mais encore une fois, les miracles de ces technologies m’épatent et je ne regrette pas…

Bisous les copines, j’espère pouvoir vous écrire rapidement à nouveau 😉