Avertissement : je me laisse moins d’un mois avant de me mordre les doigts à l’idée d’avoir lancé ce sujet, mais tant pis…

I-regret-nothing-gif

Il y a quelques semaines, j’étais peinarde sur mon siège de plage, je me la pétais tranquillou, lunettes noires chuis trop une star…

10613938_703174043070254_382560688_n

… lorsque cette saleté de vent tout pourri a dégagé mon super chapeau.

Et il l’a dégagé avec une énergie de malade. Une énergie du genre à me hurler dans les oreilles “Magne-toi et cours ou dis adieu à ton choupeau”.

Et vous savez quoi? J’ai pas pu.

susan-sarandon-fainting

Je veux dire : physiquement, j’ai pas pu. J’ai cru mourir après dix foulées. Certes, j’ai jamais été une championne pour la course. Mais fut une époque pas si lointaine où je pouvais assumer un cours de fitness du genre Body Combat sans faillir (je dirais 5 ou 6 ans…).

Et là, j’ai regardé ma fille me dépasser, attraper le chapeau et me le tendre pendant que je mourrais d’une crise cardiaque publique.

Ma grand-mère (89 ans…) m’a alors rappelé qu’à 60 ans elle faisait encore 40km de vélo les doigts dans le nez (c’est une image) (les doigts sont une image, pas les 40km de vélo)…

C’est là que j’ai décidé qu’il était temps de faire quelque chose.

Je vais me mettre au sport. Yeah.

Je vais me mettre au sport. Yeah.

Attention, je ne parle pas de me mettre au sport pour me sculpter un corps de rêve hein. Non, j’ai vieilli, ça m’est passé. Je parle de me remettre au sport pour prolonger mon espérance de vie qui s’amenuise à chaque Mcdo.

Je ne sais pas vous mais chez nous, on court tellement toute l’année qu’on mange n’importe quoi tant que ce n’est pas nous qui l’avons préparé. On en est au stade où on peut passer la commande au Mcdo sans reprendre notre souffle ni attendre la moindre question de la madame. Au stade où les livreurs reconnaissent notre voix au téléphone. Au stade où on a des boîtes de conserves toutes prêtes pour les soirs où on n’a même pas le temps de passer commande.

Bref, on mange tout sauf light, on prend la voiture pour aller au coin de la rue et… on je suis essoufflée comme si j’étais en phase terminale de je-ne-sais-quelle-tragique-maladie dès que j’arrive au deuxième étage de mon école.

Alors voilà, la décision est prise : je me reprends en main.

Je n’ai pas encore défini mon plan de bataille mais je suis certaine que vous aurez des idées. Voici mes tendances…

  • Je m’inscris à la salle de sport :
    Avantages : je peux y aller quand je veux, c’est à deux pas, je peux y aller entre deux cours si j’ai deux heures, ce sont des sports que j’aime bien.
    Inconvénients : je vais m’inscrire et n’y aller que trois fois, c’est juste à côté du Mcdo, c’est cher.
  • Je retourne chez Weight Watchers, pas pour maigrir mais pour me contraindre à manger sainement…
    Avantages : je sais que c’est efficace, j’ai tout le matériel, je connais la méthode par coeur, c’est la seule méthode qui arrive à me convaincre de manger des légumes et des fruits.
    Inconvénients : je ne suis pas sûre de pouvoir caser une réunion hebdomadaire obligatoire, dès que je rate une réunion, je n’y retourne plus, c’est cher…
  • Je m’inscris à “Je cours pour ma forme”, cet entraînement graduel qui est supposé t’emmener vers 5km de course à pieds…
    Avantages : ça a l’air de marcher, je pourrais frimer en utilisant Runtastic moi aussi, je pourrais m’acheter une super paire de baskets.
    Inconvénients : je suis incapable de tenir une minute en courant, il est possible que j’en meure, c’est hebdomadaire, si je rate une séance je n’y retournerai plus…

Je me tâte un peu.

tumblr_n9szq60rOW1qj4315o1_500

Me connaissant, je suis tout à fait capable de me contraindre aux trois dès le 1er septembre pour finir épuisée le 30 et dépressive.

Mais j’ai 37 ans, je finis par me connaître et je tente de retenir les leçons de mes erreurs (enfin, j’essaie). Donc je vais encore réfléchir un peu, laisser passer les premiers jours de la rentrée et je choisirai.

Alors, les copines, les copains, les autres, y en a d’autres qui ont envie de récupérer un coeur capable de les emmener jusque 80 ans?

On fait ça ensemble?

Et pitié,

Untitledsignature