C’est une question de Christine T. qui me demandait comment je gérais le fait que 2G1M commence à être connu, si mes élèves et collègues étaient au courant et ce que ça entraînait. Je vais donc tenter de répondre.

Qui sait quoi?

Inutile de se le cacher, un tas d’élèves lisent le blog par curiosité, certains parce qu’ils l’aiment bien, d’autres juste pour le plaisir de critiquer la prof qui leur a mis une note à 10h. Les collègues sont au courant également pour la plupart. Certains le lisent par curiosité aussi, d’autres pour le plaisir de critiquer (dans mon dos mais j’ai l’ouïe fine), certains ont la gentillesse de me dire qu’ils aiment ça et m’encouragent.

Le prof dit des gros mots…

Je n’ai pas pour habitude d’enrober la pilule en utilisant de jolis mots pour des réalités crues. Je me sens très « de 2015 » et je n’ai aucune envie d’écrire ici comme j’écrirais si j’écrivais un roman philosophique. Donc ce blog contient des gros mots… Ouh la la laaaaaa…

Je pense qu’il n’est pas nécessaire que les élèves s’imaginent que leur prof est un être parfait et presque irréel ou un monstre antipathique H24. Autrefois, le statut de professeur conférait une légitimité, un respect qui ont disparu aujourd’hui. Les élèves n’hésitent pas à nous remettre en question (et c’est tant mieux quelque part même si ça ne facilite pas les choses). Alors je pense qu’ils savent déjà fort bien que nous sommes des « gens normaux ».

Donc oui, je dis merde ici. Et je pense que ça ne fait pas de moi un mauvais professeur d’histoire. Ça ne remet pas en question mes compétences.

bkmp4spawfbat8yhuaol

Le professeur écrit sur des sujets légers…

Ouep. Et j’ai des collègues qui sont ivres morts tous les weekends dans des lieux publics, d’autres qui sont passionnés de golf, certains sont musiciens, font de la boxe ou des claquettes. Bah moi, j’écris des chroniques rigolotes. Voilà.

Le professeur a un instagram « de pétasse »

Ça, je l’ai entendu dans la salle des profs. Parce que non, mes collègues n’écrivent pas toujours leurs gros mots de façon publique, mais ils en connaissent quelques-uns. Donc oui, j’ai un instagram avec des photos de moi. Je vous rassure, je n’y suis pas nue. Cela dit, je voudrais même faire des photos artistiques de nu que ça serait encore mon problème tant que je ne viens pas en classe en tenue d’Eve.

Si une photo choquait l’un ou l’autre parent, je lui conseillerais vivement de priver son enfant de téléphone parce que, pour ma part, j’estime être très loin de ce que je peux voir de choquant sur le web. J’y conseille de manger Healthy, de lire des livres, de profiter de la vie et de la nature. Damned. J’ai vu pire.

tumblr_n9ri2lOx5U1ryoal9o1_400

Le professeur n’est pas qu’un professeur!

Et c’est bien ça l’important. Je ne suis pas que ça. Loin s’en faut. Et pourtant je pense que 2G1M va dans le même sens : des dizaines de jeunes filles m’écrivent pour me demander des conseils, parfois sur des problèmes graves. Et plus drôle, là, elles m’écoutent. Le rôle social d’un blog léger comme le nôtre n’est pas négligeable. Je ne dis pas par là que nous sommes les mères Teresa du web. Je dis juste que ça ne contredit justement pas mon emploi.

Je sais que certains n’acceptent pas ce blog, que d’autres le moquent, qu’il est jugé et mis sur la sellette régulièrement dans le monde académique. Et pourtant, il est parfaitement conforme à ma liberté d’expression et, s’il ne fait de mal à personne, j’irai jusqu’à dire qu’il fait du bien à quelques personnes.

Donc franchement, ce qu’on pense de moi dans un milieu qui n’est pas l’entièreté de ce que je suis, ça m’est bien égal.

tumblr_n61on1lVRs1rb4mroo3_250

signature