Oui, nous sommes allées voir le troisième volet de La Nuit au Musée, avec Lola, récemment.

543007

pitch

On retrouve tous les personnages principaux des deux premiers épisodes… Larry est le chef des “effets spéciaux” du musée, puisqu’ils ont réussi à faire croire à la population que les personnages qui prennent vie sont des acteurs. Tout roule comme sur des roulettes et c’est le bonheur. Sauf que… la tablette d’Ahkmenrah semble “rouiller”. Et cette rouille semble faire perdre la boule aux habitants du musée. Heureusement, Ahkmenrah a la bonne idée de suggérer une visite chez son père, au musée de Londres, puisqu’il est le seul à connaître les secrets de la tablette.

avis

Alors je vais être claire : si j’avais su, je ne serais pas allée le voir. Enfin si. Mais non. Enfin je ne sais pas, il faut d’abord que je me remette.

tumblr_njg1e47MBS1un9h2so1_500

Donc c’est le dernier épisode et il est tellement bourré de nostalgie que ça m’a fait mal au cœur. Le fils de Larry est devenu grand et Larry doit apprendre à s’en séparer, entre autres.

Cela dit, le film fonctionne bien, exactement sur la même recette qu’auparavant, mêmes drôleries toujours drôles, mêmes tensions, mêmes effets spéciaux de dingues. Mais il est VRAIMENT trop triste pour moi. C’est simple : je vous écris et ça me fait un truc en-dedans là.

Sans compter que voir Robin Williams m’a trifouillé le cœur beaucoup plus que de raison…

tumblr_nhrmvww6mx1rduxgao1_500

Bref, ce n’est pas l’épisode le plus drôle, vous l’aurez compris et la chute ne m’a pas remonté le moral. Nostalgie, quand tu nous tiens!

signature