Allez, je vous raconte…

J’ai un copain beau comme un camion. L’autre jour, il arrive devant l’entrée d’un magasin, armé de sa bogossitude, un peu sûr de lui, et il voit une jolie fille. Il tourne la tête et loupe la marche. Il s’étale de tout son long et… les portes automatiques du magasin s’ouvrent…

chute-gifs-du-mercredi-5

J’imagine d’ici la tête des vendeuses, voyant ce canon couché sur le sol. Mais heureusement, d’après lui « ses cheveux n’avaient pas bougé ». Ouf.

Du coup, avec Gab, on s’est rappelé nos plus belles chutes en public.

6761a595879b06209aed5415ba5461ec

C’est parti pour un racontage de vie.

1. L’allumeuse.

Je devais avoir une vingtaine d’années mais je n’ai jamais oublié. J’étais au célèbre Pot-au-Lait liégeois et j’échangeais des regards langoureux avec un joli garçon. A l’époque, je fumais dans les cafés, comme tout le monde. Histoire de faire genre, je lui demande de loin s’il a du feu. Il me tend son briquet et l’allume. Je traverse la pièce d’un pas ondulant, me penche pour allumer ma cigarette. Je me redresse et recule avec un regard éloquent et… bah il y avait une marche…

frigide-chute-o

Vlan. En arrière. Et en jupe. Les quatre fers en l’air. J’ai fui.

2. L’arrivée pétaradante.

Un soir, Gab arrive en boîte sur des talons démesurés (et neufs, sinon, elle aurait su). Elle monte une toute petite côte à l’entrée et là, son pied gauche part en vrille, suivi de son pied droit et elle entame une loooooongue gigue (« je te jure dans ces cas-là, six secondes, c’est super long ») avec les deux genoux qui partent dans tous les sens en mélange de danse africaine et de Charleston… Un copain l’a rattrapée avant le grand final…

chute-gifs-du-mercredi-8

3. La chute en lieu hype…

C’est tout récent. Vous penserez à moi en allant au Penta Hôtel de Liège. C’était à l’ouverture. Vous savez, ce genre de soirée où il y a tous les peoples de la ville? Bah moi, tranquillou, j’ai fait le grand écart. Une flaque d’eau minuscule a eu raison de mon talon qui s’est barré ailleurs que prévu. Une jambe devant, une jambe derrière. Aussi vite tombée, aussi vite relevée. Mon dos pleurait mais « non non tout va bien hihihi je n’ai rien senti ».

52939

Les seules solutions à adopter dans ce genre de situation? Le rire, les gars. Que voulez-vous faire d’autre? On se relève, on salue et on attend les applauses.

Puis surtout, se rappeler que ça arrive même à Beyoncé.

beyonce-falls-down-stairs-o

Et vous? des souvenirs de chutes mémorables? Qu’on se marre un coup…

signature