Aujourd’hui, crois-le-tu-pas, je vais t’écrire un article sur le papier tue-mouche. Comme quoi, je peux tout traiter.

On vit presque à la campagne. A quinze minutes de la ville mais à 100 mètres d’un Mcdo quoi.

Mais c’est quand même la campagne paske je t’esplique : derrière chez nous, y a des champs. Et des vaches. Et des chevaux.

Et tu sais ce que ça amène, ce petit côté ruralité fromagère?

Ca amène ces saloperies de petites connasses perturbatrices : les mouches.

papier tue-mouche

Tu vas dire que je suis impolie. Certes. Mais tu crois qu’elles sont polies, elles, quand elles viennent me bécoter les guiboles quand je regarde pépère ma petite série traumatisante? Que nenni.

C’est donc ainsi que notre maison se trouve infestée, surtout après un hiver doux.

Tu te poses pour corriger tes 372 feuilles d’examen? No soucy, elles vont t’aider. Tu déposes ton sandwich? Elles en déduisent que forcément t’as plus faim et ayé c’est leur tour. Tu t’endors dans le canapé? Elles viennent te squatter le nez.

tumblr_md5dwivv1I1ry10fwo1_500

Petit à petit tu développes un sentiment de haine incommensurable, de rage profonde dedans de ton coeur, de tendances psychopathologiques.

Au départ, tu te contentes de tenter les prises électriques antimouches. De la rigolade à 15€. J’ai même trouvé une mouche qui siestait dessus.

Après tu colles ces jolis machins antimouches sur tes fenêtres. C’est sensé les repousser. On s’est encore moqué de toi.

$_57

Ensuite, un soir, prise de folie, tu abandonnes toute forme de pitié et t’armes d’une tapette. Tu dégommes tout ce qui bouge.

swat-a-fly-o

A force de partager la vie de ces petites gâcheuses de bonheur, tu deviens irascible, agacée, tendue.

Tu ne peux pas te laisser faire, il est temps de dégainer l’arme ultime, la Chuck Norris anti-mouche, la rambo des solutions : le papier tue-mouche.

papier tue-mouche

C’est moche, dégoûtant, dangereux (si, c’est dangereux, essaie de te le coller dans les cheveux pour voir), mais vient un moment où la vie ne te laisse plus le choix : c’est ta déco ou ta santé mentale.

Avantages :

  • Efficacité : à toute épreuve. La mouche est intellectuellement limitée. C’est prouvé. Si un truc pendouille, elle s’y pose.
  • C’est tout pour les avantages.

Inconvénients :

  • L’esthétisme de l’objet est aussi limité que l’intellect de la mouche. Après deux jours, c’est carrément repoussant. Après 15, tu frôles le malaise chaque fois que ton regard s’y pose.
  • Le remord. Rien à faire, moi, quand j’entends un vague bzzzzzzz d’impuissance de la mouche qui n’a pas encore pris la peine de mourir, je culpabilise. Je suis un monstre, j’ai tué un être, dans d’atroces souffrances en plus.
  • Le côté génocide. Après 15 jours, tu as le sentiment d’avoir éradiqué la nation mouche à toi toute seule. Cfr point précédent.

Les inconvénients sont donc certes plus nombreux que les avantages. Sauf que l’unique avantage suffit à me convaincre. Voilà. Tant pis.

J’assume mon choix. Je suis pro-papier-tue-mouches.

Et viens pas me bassiner avec tes solutions naturelles à base de citronnelle et autre huile essentielle : je ne te croirai pas de toute façon.

Chez nous, c’est le tue-mouches OU le Xanax, au choix.

Et pour conclure cet article passionnant, un gif sans intérêt où vous apprendrez que la tortue peut parfois être aussi intelligente que la mouche.

papier tue-mouche

Voilà. Vous pouvez retourner travailler.

Si cet article vous a fait rire, vous devriez adorer celui où je vous parle du papier alu.