Bon, je vous explique. Vous savez dans Fashion Victim, il y a Victime hein? Ben c’est moi qui ai dû servir de modèle.

Là, par exemple, ma nouvelle obsession, c’est que j’ai BESOIN d’un sac bleu.

Tout a commencé quand ma copine Lauredana s’est pointée avec des Louboutin bleues au pied, cadeau de son cher et tendre pour je ne sais plus quelle occasion (non, elle n’est pas pétée de thunes, oui ils avaient vraiment un truc à fêter et oui, l’homme avait bien saisi ce qui lui ferait vraiment plus plaisir qu’une super centrale vapeur). Ce bleu m’a tapé dans l’oeil. Ensuite, c’est Valérie, une autre copine qui est venue avec encore des chaussures de CE bleu.

Il faut savoir que je n’aime pas le bleu. Normalement.

J’ai regardé un NewLook à moins de 20€ d’abord…

Puis bon, là, je ne sais pas ce qui s’est passé, ce bleu m’a parlé.

 

Alors c’est le bleu tendance hein, ne cherchez pas. Dans les 9 catégories de clientes du conseil en image, on m’a diagnostiquée (oui c’est une maladie) FASHION, c’est à dire la nana qui vendrait son âme pour le truc tendance. (J’ai aussi un brin de « créative » qui rattrape la sauce sinon je serais habillée en Zara, god bless america…)

JE VOUS ARRETE TOUT DE SUITE avant le « ouaiiiiis pour une nana qui milite pour l’image de la femme dans les médias blablablabla ». Je milite pour qu’on montre tous les corps et tous les visages. Je milite aussi pour un monde où j’aurais tous les sacs. (En gros, je suis un mélange parfait de superficialité totale et lamentable MAIS dotée d’une réflexion quand même. Je n’ai pas encore mis le doigt sur ce qui prédomine chez moi… eeeeeeet ce que les autres en pensent m’importe peu…)

Puis mon oeil a glissé vers Esprit à moins de 40€

Donc ce bleu m’a parlé d’abord en chaussures mais comme je n’avais rien à assortir avec (je ne porte JAMAIS de bleu) (mais ça, c’était avant), j’ai vite oublié.

Puis ma copine Karima (oui, en réalité mes copines sont responsables de tout dans ma vie, Victime, c’est mon second nom) m’a présenté le créateur de Clip & Go (cherchez pas, je vous en parle une prochaine fois) parce que je m’étais extasiée sur ces petits accessoires qui servent à remonter le pantalon. Comme le créateur était de ses copains, elle me l’a présenté et il m’a laissé la paire qui me plaisait le plus pour que je vous en parle.

Ne cherchez pas à comprendre : je vous en parle une prochaine fois mais ce truc est l’invention de l’année.

Bon, bref, vous voyez ce bleu?

Bah je n’ai RIEN pour aller avec. Et c’est tout petit. Donc il me FAUT un rappel. Vous comprenez?

DITES MOI QUE VOUS ME COMPRENEZ!

Faut savoir que je suis CONTRE Guess. En principe j’aime pas. Et puis là, bah voilà… :'(

Maintenant je dois bien vous avouer que ce n’est toujours pas LE sac bleu que j’ai dans ma tête.

Alors j’ai eu le malheur d’aller jeter un coup d’oeil sur le site de Paul’s Boutique. Enfin, non, je n’ai pas eu l’idée, c’est Melisson qui a eu l’idée. Vous voyez, quand je vous dis que ce n’est pas ma faute. Elle m’a envoyé des photos de sacs bleus de chez Paul’s qui est une marque que j’adore (j’ai un corail absolument merveilleux).

Sauf que vous voyez bien que ce n’est pas tout à fait le bon bleu hein?

Et du coup, toujours à cause de Melisson, je suis tombée sur lui :

Bon, il n’est pas bleu, je suis d’accord. Mais POURQUOI DEVRAIS-JE ME LIMITER A UNE COULEUR D’ABORD?

J’ai même tenté les sites chinois pour trouver le bon sac bleu. Mais bon, il faut savoir raison garder hein.

En parlant de raison, après, je me suis retrouvée sur le site mytheresa.com, encore à cause d’une copine hein, cette fois c’est à cause d’Axelle du blog StylePlayground qui a un lien vers le site sur sa page.

Et là, j’ai totalement perdu foi en l’humanité…

Je l’ai d’abord vu lui…

Avec son intérieur de malade!

Et puis j’ai vu lui :

Oui, c’est un Saint Laurent. Mais si je ne mange pas et que je ne paie pas mon loyer, ni mes charges et si je ne sers pas de ma voiture, j’ai les moyens moi madame.

Et puis révélation. Il était là, devant moi…

Oui, j’ai donc des points communs avec les Kardashian, j’assume.

Voilà LE sac que je cherche. Oui, c’est un Jimmy Choo.

J’ai calculé, c’est environ 750 balles.

En résumé, je suis passée d’un newlook à 20€ à un Jimmy (beaucoup moins cher que le Saint Laurent, je tiens à le dire).

Est-ce que j’ai les moyens? Nope.

Est-ce que je vais revendre la moitié de ma garde-robe pour trouver les moyens? Y a des chances.

Est-ce que je souffre d’une déficience mentale? Peut-être bien. Mais je me console en me disant que tout le monde a ses propres dépendances. Moi, c’est la mode. Que celui qui n’a pas une addiction, un domaine dans lequel il serait capable de claquer tout un mois de paye, que ce soit voyages, clopes, alcool, bijoux, bagnoles me jette la première pierre. (Pas trop fort quand même) (oh et puis au pire, le bleu ira avec mon sac…)

Et j’ai BESOIN de ma dose. Et ce mois-ci ma dose, c’est un sac bleu. (Ceci dit, le jaune n’est pas cher donc je pense qu’il se mariera fort bien avec une autre tenue dans pas longtemps).