Je vous l’avais dit : Imparfaites, ce sera un blog collaboratif. Je vous présente donc une des premières intervenantes : ma copine Sarah, conseillère en styles chez ADNC.

Alors je vous préviens de suite : toute l’équipe d’ADNC meurt d’envie de faire des lookbooks depuis des lustres mais voici nos règles :

Chez nous, pas de retouche (juste un filtre parfois pour les couleurs), pas d’effets de style, pas de photos pros, pas de nanas qui tirent une tronche jusqu’au fond du lac parce que ça fait Zara. Non, plutôt mourir.

Vous allez donc découvrir Sarah telle qu’elle EST (complètement barrée).

Chez nous (oui, on appelle l’endroit où on travaille “chez nous”, parce que c’est un peu la maison), c’est celle qui ose le plus. Toujours à la pointe de la tendance et du bon plan, elle est capable de se commander trois nouvelles montures de lunettes en un coup (et de garder les trois mais chhhhuuuut, faut pas le dire).

C’est aussi la nana capable de rentrer chez elle quand elle estime que son sac n’est pas suffisamment assorti à son vernis. (Ici, j’ai dû la forcer, je vous jure)

Elle peut passer du total look gris perle (des boots au long gilet) à une tenue ultra colorée sans que personne ne se dise qu’elle en fait trop…

Elle ne sort jamais sans une TONNE d’accessoires de partout et ça semble tout naturel sur elle… Depuis qu’elle a découvert sa colorimétrie (elle est lumineuse avant tout, sombre et froide, hiver intense selon un certain jargon), elle apprend à porter de l’argenté, ce qu’elle portait moins avant.

 

Ses goûts aventureux terrorisent notre pauvre Didier à qui elle en fait voir de toutes les couleurs quand elle dégaine une casquette de gangsta les jours de formation pour lui faire payer le fait de l’avoir obligée à se lever si tôt…

Et je ne vous parle pas de sa collection effarante de chaussures toutes plus belles les unes que les autres (elle en a même de transparentes) et ses sacs pour lesquels elle est prête à faire des kilomètres…

Licenciée en communication, son coeur bat plus pour un sac poilu que pour des communiqués de presse et pourtant, elle arrive à marier tout ça avec de vraies idées politiques.

Pour son premier look sur Imparfaites, elle a choisi d’être aussi sage que possible en respectant sa colorimétrie à la lettre avec un vrai blanc pur.

Ceci dit, la sagesse n’est pas son fort et elle a bien du mal à se contenir… Les sequins, ça lui parle, que voulez-vous?

Sarah, c’est notre Italienne trop trendy, la plus fashionista des fashionistas.

C’est aussi une petite maniaque qui pourrait tuer si elle voit une cliente maltraiter un vêtement, je vous avertis de suite.

C’est aussi une fille du soleil, qui parle en italien quand ça lui passe par la tête et qui adore… Tragédie (le groupe, oui…) (Bon allez, c’est au second degré qu’elle les aime) (Ou pas).

C’est aussi miss Potin, qui connaît tout Liège et qui peut vous dire qui a fait quoi, quand et avec qui…

Mais, pour finir, c’est avant tout une courageuse qui construit sa maison avec son chéri (en rouspétant une semaine parce qu’elle s’est pété un ongle), qui soutient sa famille et qui est prête à venir jusque pas d’heure pour donner un coup de mains à une copine qui galère.

Elle viendra donc souvent nous faire un petit coucou sur le blog dans des tenues qu’elle aura choisies, shootées à la va-vite avec les moyens du bord, pour ce projet que nous portons tous ensemble…

Je me réjouis de vous présenter le reste de la bande!

A bientôt!

PS : toutes les pièces sont dispos chez ADNC, hormis les chaussures (on demandera à Sarah d’où elles viennent, il est 1h du matin à l’heure où je vous écris et je doute qu’elle me réponde si je le lui demande).

Boucles d’oreilles : Louise Kopij

Les autres bijoux et les lunettes : Pilgrim

Sac : Uzurii

Jeans et t-shirt : Freeman T. Porter

Veste : Soft Rebels