Je précise en citant : Comment se tenir et marcher droite quand cela met en devant la seule partie physique que l’on voudrait cacher?

J’en ai déduit qu’on allait parler nénés.

Je vais donc donner des conseils de base à une personne qui souhaite recevoir des conseils dans un cadre précis qui peut très bien convenir à d’autres. Il n’est pas utile de venir ensuite me dire que je fais du bodyshaming anti-nénés (je dis ça pour les excités de la controverse qui cherchent la petite bête pour chaque ligne de mes articles…)

Alors ma toute première réponse est, en général, qu’il serait plus judicieux d’apprendre à apprécier le cadeau de dame Nature qui a offert à certaines bien plus de cadeaux qu’à d’autres. Mais je sais pertinemment que ce n’est pas ce que ma lectrice souhaite ici.

Quand on complexe, on complexe et le temps de régler ce complexe, on a eu laaaaargement le temps de flétrir et de ne plus avoir de cadeaux aussi avantageux que par le passé…

Et s’il y a une chose que j’apprends dans le conseil en image, c’est avant tout de ne pas vouloir à tout prix faire admettre à la cliente qu’elle doit montrer quelque chose de joli si elle-même est persuadée du fin fond de son âme que c’est moche, vulgaire ou autre.

Tu veux qu’ils soient discrets…

Donc on va vraiment trouver des solutions pour « cacher ces seins que l’on ne saurait voir… »

Tiens-toi droite

Je sais. Toi tu crois que tu les caches. Et en effet, en te recroquevillant, techniquement tu les caches. Mais tu deviens aussi bossue, choupette. Et si pour le moment, ta fixette est dans le sein, je peux te dire que dans moins de 15 ans, tu seras plus occupée à te chercher un kiné qu’autre chose.

Relativise

Ensuite commence par te rappeler que nous sommes en 2017 : des gros lolos, on en voit partout. Ca ne choque plus personne. Et m’est d’avis qu’en réalité, c’est toujours la petite trop grande fille de 12 ans qui a déjà plus de seins que toutes ses copines de classe qui est toujours gênée et pas l’adulte que tu es devenue. Donc pense qu’entretemps, toutes tes copines ont fini par avoir des seins, certaines plus ou moins que d’autres, mais tout le monde en a.

Tu vois, je ne peux pas m’empêcher d’essayer quand même de te convaincre que c’est pas si grave. Mais tu ne me croiras pas hein non?

Lourdeur.com

Par contre, si tu ne marches pas droite à cause du POIDS de tes seins, qu’ils sont la cause de douleurs dorsales et tout le toutim, rappelle-toi que tu n’as pas à les supporter : l’intervention, quand elle est nécessaire, est remboursée par la mutuelle.

Le BON soutien…

C’est crucial. Tout le monde devrait toujours acheter ses sous-vêtements avec une vraie conseillère dans une boutique spécialisée MAIS on sait que ça coute un bra. (T’as vu le jeu de mots? T’as vu?)

Au-delà du B, honnêtement, l’investissement devient une question de santé. Mal soutenus, tes seins vont s’abîmer avant l’heure mais surtout tirer inutilement sur ton dos. Des sites entiers sont dédiés au sujet. Certains magasins sont formidables à ce niveau pour peu que la vendeuse maitrise son sujet.

Conseils visuels

Oui parce que j’ai bien compris que tout ce que je te dis là, tu le sais, mais tu attendais des conseils pour rendre plus discrets ces appendices que tu n’arrives pas à aimer. Soit. Je comprends bien et je te rassure : oui, il y a des méthodes simples qui te permettront de minimiser tes avantages s’ils n’en sont pas à tes yeux…

  • Porte des vêtements à ta taille : trop grands, ils te font paraître plus forte. Trop petits, ils font ressortir ce que tu veux justement planquer. Juste à la bonne taille, c’est très bien.
  • Porte du foncé sur le haut du corps : vous savez, quand on dit que le blanc grossit et que le noir amincit, c’est un effet d’optique totalement vrai. Le noir absorbe toutes les ondes de la lumière et n’en réfléchit aucune. Les contours sont donc mieux définis et paraissent visuellement plus minces.
  • Porte des vêtements croisés…
  • Porte des couleurs ailleurs : quand on veut éviter de montrer quelque chose, on attire le regard vers une autre partie du corps. Ca peut être le pantalon, des bracelets, une jupe etc…

    Ici l’oeil est attiré sur les gros motifs du bas…

  • Porte de l’évasé en bas : si tu élargis le bas, les proportions s’égalisent.
  • Evite la taille empire décolletée, le col roulé, les froufrous sur la poitrine et les rayures horizontales épaisses sur cette zone…

    C’est ce que je conseillerais pour une mise en valeur, à savoir exactement ce que tu veux éviter…

    idem…

  • Et vraiment en cas de méga ultra complexe, tu peux même utiliser un soutien minimiseur…

    Cette illustration provient du blog Tomima qui arrive à ne traiter QUE de lingerie tant ça compte…

Conclusion…

Il existe des tas de façons de réduire visuellement la poitrine et je te conseille fortement de les utiliser plutôt que d’utiliser ta méthode actuelle de repli qui ne pourra entraîner QUE des tas de problèmes physiques plus tard.

Le plus important à retenir? la bonne posture ET le bon soutien-gorge. Pour le reste, encore une fois, tout n’est qu’une question de confiance en soi 😉