En réponse à un courrier de lectrice, j’ai donc mené ma petite enquête sur la question…
JE PRECISE QUE :

  1. Y a pas d’obligation à se raser, s’épiler, être sans poils.
  2. C’est donc une question de choix.
  3. Perso j’aime bien être épilée mais je suis consciente que c’est essentiellement un truc social…
  4. Tu feras bien ce que tu voudras de ton corps après hein…
  5. Les conseils sont aussi valables pour les hommes qui aiment être lisses et glabres (oui parce que c’est une question de choix pour eux aussi hein, s’ils aiment ça)

 

tumblr_mgynekDnkJ1qd88tuo1_500

 

Avant toute chose, les filles, arrêtez de rêver, hormis l’épilation définitive (qui semble quand même laisser à désirer, ne serait-ce que question prix), rien de rien n’empêchera les poils de revenir, rien. Le poil, c’est plus fort que Sébastien Chabal qui a renoncé lui-même à lutter…

Rappelons-nous que nous venons de la préhistoire où nos ancêtres étaient finalement bien contents d’avoir une petite couche protectrice pour se prémunir du froid…

Pour ralentir au maximum la repousse du poil, voici quelques astuces :

 

  1. On oublie le rasoir.

Ce n’est pas réellement qu’il presse la repousse du poil, comme on l’entend souvent (légende urbaine). C’est tout simplement qu’il le tranche à la base. Il est toujours là, sous la peau, pressé de retrouver le soleil, lui aussi.
Il ne repousse pas plus fort, il repousse tout simplement comme on l’a tranché, c’est à dire net et frais. Donc on oublie.

Enfin après, on le fait toutes hein…

 

2.  On oublie la crème dépilatrice.

Même remarque que pour le rasoir.
Sans compter que si ce truc peut te dissoudre les poils, je ne parierais pas sur une composition douce et super bonne pour la peau et la planète entre nous…

3. On gomme avant d’épiler.

Cela permet de faire bien sortir les pitis poils qui se planquent encore sous la peau. Les bébés, oui. Pas de pitié.

4. On se met à l’épilation électrique ou à la cire.

Ça fait mal? Soyez pas chochotte. Faut souffrir pour être la plus lisse. ER OUER.

5. Après l’épilation…

Deux solutions :

  • Le truc de grand-mère : 5 cuillères à soupe de jus de citron et 3 cuillères à café de sel. On toutouille et on s’étale le tout sur la zone épilée. On laisse poser toute la night… A répéter les trois nuits suivant l’épilation…
    Si on a peur du picotage, on peut aussi se contenter d’huile essentielle de sauge.
    Enfin, l’huile d’azulène (que l’on peut trouver en parapharmacie) est des plus efficaces. C’est ma solution de mamie préférée.
  • Le truc de pas-grand-mère : les soins anti-repousse.
    Attention, pas de miracle non plus…
    Certaines ne font qu’éclaircir le poil pour le rendre moins visible.
    On en trouve de toutes sortes, des déos anti-repousse, des crèmes pour le visage, des crèmes pour le corps ou des sérums…

Puis pour le reste, on fait ce qu’on veut avec son corps, c’est aussi une liberté 😉

signature