31 mai SSLP (Salutaire Solution du Lâcher Prise) / Coups de gueule (pas toujours justifiés)

Se jeter à l’eau #BikiniBody feat. Jehanne Moll

Je suis plein de comptes bodypositifs depuis quelques mois et ça change ma vie. Des nanas imparfaites qui se montrent en lingerie avec leurs défauts. Pas des photos sexys, non. Elles se dévoilent pour les autres femmes. A chaque fois je me dis « waou… elles osent! Elles ne lissent pas, elles ne se tiennent pas droites, elles se montrent juste pour faire la paix avec leur corps et aider d’autres à le faire ».

A force de vous parler, je me suis dit que je devais en faire autant. Faire la paix avec mes petits défauts pour vous aider à faire la paix avec les vôtres.

Alors j’ai appelé Jehanne Moll. C’est une photographe de grand talent mais avant tout, c’est une copine bienveillante et qui pose un regard doux sur le monde. Je savais qu’elle comprendrait ce que je voulais dire. Et elle a compris merveilleusement.

Avec le mois de mai et le soleil, arrive le moment fatidique des campagnes Bikini Body où on te vend du rêve et des recettes miracles pour perdre 10 kilos en 15 jours… (Cfr les Skinny Coffee Machin qui te promettent d’être visiblement plus mince en… une semaine).

Harcelée de partout par des images de corps idéalisés, dans des positions avantageuses, lissés par photoshop, toi, tu te retrouves avec ton maillot, dans ta cabine. Oh tu sais bien qu’en sortant, tu ne verras pas que des bikinis bodies, mais c’est ton body à toi que tu vas devoir faire sortir de l’ombre.

Alors tu te drapes dans ta serviette, ton paréo ou tu enfiles une robe de plage parce que bon, c’est toujours ça de pris. Ou tu restes dans l’eau, le plus longtemps possible.

Tu t’installes sur ton transat et là, ça va encore. Couchée, t’as le ventre plus plat que debout, les cuisses moins bloblotantes et surtout, tu n’es pas offerte au regard des autres.

Mais quand tu te lèves pour aller rappeler un de tes mioches qui fait le pitre, tu sens bien que t’as séché le sport, que t’as bien profité des raclettes et que définitivement, tu ne seras pas embauchée cette année pour le défilé Victoria. Alors tu te dandines, tu remets ton paréo, tu hésites.

Mais la piscine, la mer, le bain à bulles, quand même, ils te tentent bien et c’est con mais personne n’y va en robe.

Tu envisages 4 secondes de te mettre à l’Islam radical pour enfiler un burkini puis tu te ravises assez vite parce que bon, il fait chaud quand même.

(ADDENDUM : attention, oui, je suis une vilaine méchante raciste et islamophobe, c’est ultra bien connu. Desproges vient de se retourner dans sa tombe… Paix à son âme d’humoriste qui avait le droit de placer un bon mot sans que la Terre entière ne porte un jugement hâtif bien inutile. L’acceptation des autres passe aussi par l’humour et la dérision. N’en déplaise aux bienpensants. Si j’avais dit « nonne », personne n’aurait moufté. Le mot « radical »? ben c’est parce que je pourrais dire d’une nonne qu’elle est chrétienne radicale. Ici, j’ai choisi BURKINI pour le jeu avec BIKINI. Que les esprits étroits se rassurent, merci de circuler, y a rien à voir : je ne vais pas museler mes mots parce que ça peut déranger certains – qui ne seraient pas dérangés si je parlais de religion catholique. Non, je ne vais pas : parce que ce serait justement ça, stigmatiser une communauté. A partir du moment où on ne peut rien en dire sur le ton de l’humour, on la stigmatise. Fin de la parenthèse)

Tu reprends ton livre et tu rebouquines un peu, parce que définitivement, la position couchée, c’est plus simple.

Et puis vient le moment fatidique où, finalement, il faut bien que tu ailles te rafraîchir.

C’est plus fort que toi, tous tes membres semblent rouillés. Tu les sens moches, même s’ils ne le sont pas. Rien ne te rassure. Parce que t’as TELLEMENT vu de la perfection partout que la réalité te semble affreuse. Ta réalité en plus, parce que ta copine qui n’est ni mieux ni pire, tu la trouves toujours mieux.

Tu es là, face à l’eau, avec l’impression que derrière, tous les regards sont posés sur tes fesses qui sont forcément imparfaites. Alors qu’en fait, tout le monde s’en fout.

Et tu vis un moment merdique alors qu’il devrait être formidable.

C’était ma vie à la plage avant.

Et puis… et puis… et puis j’ai compris que c’était dans ma tête. Que cette perfection que je cherchais était d’ailleurs. Et surtout que j’avais tant de choses à vivre.

Sentir le sel de la mer, les bulles du jacuzzi, la fraîcheur de l’eau, la douceur du soleil…

Mon corps peut sentir tout ça. Et c’est une sacrée chance. Mon corps peut profiter de la vie sans rentrer dans un 34 et c’est une sacrée chance.

Alors je sais, comme pour d’autres articles, certains vont dire ci-dessous que « je n’ai pas à me plaindre » et je ne me plains pas. Que je « devrais penser à celles qui font trois tailles de plus ». Et j’y pense.

Le truc c’est que je sais qu’être « middle » c’est tout aussi compliqué qu’être plus size. D’ailleurs faire un 34 c’est chaud aussi de nos jours. Parce que PERSONNE ne correspond. Des seins trop petits, tros gros, un ventre trop mou, des cuisses trop courtes, tout le monde a un truc qui cloche.

Et sur les réseaux et partout ailleurs, tout le monde découpe des bouts de son corps. Parce que des bouts, c’est mieux. Une photo prise dans un bon angle, couchée, le ventre étiré, les cuisses éloignées et hop, on peut faire croire que tout est nickel.

Le problème de notre société est qu’on ne se retrouve pas dans ce que l’on nous montre. Je n’espère pas que des Plus Size se retrouvent dans mon image du corps. J’espère simplement rassurer les nanas qui font ma taille que tout va bien les filles : profitez de la vie. Et pour toutes celles qui font une, deux, trois, 10 tailles de plus, c’est pareil : tout va bien. Allez voir des comptes instagram qui vous ressemblent et vous verrez la beauté de vos corps. Ils sont tous beaux. J’en suis des tas. Des nanas qui font un 32 parce qu’elles sont comme ça. Des nanas qui font un 56 parce qu’elles sont comme ça.

Et vous savez ce qui fait que je les trouve belles? Elles aiment leur corps. Elles le montrent. Elles l’assument. Elles ne s’emmerdent pas avec des paréos et ne font pas tout un pataquès pour entrer dans l’eau parce qu’elles savent que la vie, ce n’est pas une pub Zara.

Et selon l’angle, la pose, l’émotion, le corps bouge avec vous.

Il suffit de faire la différence entre ces deux photos :

Je ris. Est-ce grave que mon ventre soit flasque alors que je ris? Qu’est-ce qui compte au fond?

Avec Jehanne, on voulait rappeler aussi que dans les magazines, les photos sont posées comme ça :

Ca veut dire que je ne respire pas, que j’ai mal au dos, que rien n’est naturel. Un photographe lambda retoucherait quasi tout et hop, je vous ferais croire que tout est parfait.

Alors que mon corps, c’est lui :

Alors je sais aussi qu’il va y avoir des détracteurs pour cet article…

Les langues de pute d’une part qui cracheront sur mes imperfections en douce dans une salle des profs (c’est un simple exemple 😉 ), moquant la démarche. Grand bien vous fasse, les gars.

Et celles et ceux qui trouveront que je suis « encore trop bien pour parler ». A ceux-là je répondrai une seule chose, que j’ai déjà dite sur ma page : il ne faut pas faire une taille précise pour souhaiter aux gens d’aimer et d’assumer leur corps. On peut être aussi mal ou aussi bien dans sa peau en 32 qu’en 52. Et ça vaut pour les 38 ou 40 qui hésitent toujours à se battre contre ces « trois quatre cinq kilos de trop ».

Bah moi, j’ai juste décidé de bien les montrer, ces quelques petits kilos, s’ils peuvent faire du bien à d’autres comme certains comptes insta me font du bien. Je ne suis pas Ashley Graham, je ne suis pas Gisèle Bundchen. Je suis juste Imparfaite.

Et je n’hésiterai plus à aller dans l’eau ou à en sortir.

Votre bikini body il est là, sous vos fringues. On s’en fout qu’il ne soit pas celui que les publicitaires veulent nous faire avaler de force pour nous vendre des cures miracles et un mal-être toujours présent. On s’en fout qu’il ne soit pas tiré tout droit d’un shooting photo lissé où on vous agrandit les jambes, où on vous crée un écart virtuel entre les cuisses, où on vous gomme cicatrices, boutons et autres détails qui font que vous êtes un humain. On s’en fout que vous ne soyez pas une personne parfaitement lisse qui singe un bonheur factice pour vous vendre une vie qui n’existe pas.

Votre bikini body, il a juste besoin d’un peu de tolérance. De votre part d’abord.

Et après, il a juste besoin d’un peu de repos bien mérité dans une eau calme…

#FreeMyBodyFreeMySoul

#ImparfaitesBody (spéciale kassdedi Marine)

Un grand merci aux Thermes de Spa pour leur accueil compréhensif et leur havre de paix…

Crédit photo : Jehanne Moll

Maillot de bain : Mbym chez ADNC

 

Tu pourrais aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commentaires

MissPetitsProduits

2017-11-23 14:53:20
Tu as cette chance d'avoir un corps magnifique et bien proportionné et je comprend bien le message que tu as envie de faire passer, d'aimer son corps qu'il soit mince ou pas. Mais la réalité fait,que lorsque tu as un corps taille 46 que ta santé t'impose, qui est douloureux, qui gonfle et dégonfle, qui est flasque, plein de graisse et de cellulite qui le rend laid en fait c'est dur à vivre. Pas si facile de faire face. Pas facile d'accepter, lâcher prise et l'aimer ce n'est pas concevable parce que ce serait renier ma maladie et lutter contre lui ce n'est pas actuellement possible non plus... Je me sens envahie par ce corps et dépossédée de qui je suis vraiment au fond de moi. Mon corps n'est pas mon moi intérieur et la façade de grosseur et de graisse est un frein qui me pourri la vie...

Marine

2017-07-04 08:56:12
Ce qui fait le plus de votre article, le sourire, et dans les photos, c'est pareil. Ce qui rend une femme belle, c'est sa bonne humeur, sa joie de vivre et les bourrelets, vergetures et autres petits défauts... ça passera au second plan. Merci pour toutes les femmes qui vous liront et merci pour moi qui vais assumer mon corps malgré les regards. Je vous souhaite un beau... sourire, Marine

Maud

2017-06-06 19:26:29
Ton coeur semble aussi beau que ton corps :) merci, tout simplement merci!

Dielphine

2017-06-02 20:56:19
Je te trouve très belle !

christine

2017-06-01 21:25:10
Juste écœurant parce que tu es juste parfaite et splendide alors les complexes laisse aux personnes qui ont vraiment un problème de surpoids, de cellulite, de triple menton, et triples bourrelets et quoiqu'on en dise même en s'acceptant il y a des corps plus beaux à regarder que d'autres. Et que tu aies pu avoir des complexes et ne pas t'aimer avec un corps pareil prouve juste que l'on vit dans une putain de société où tout doit être lisse et sans faille, sans poils, sans odeurs, aseptisé ...

Laurélie

2017-06-01 11:14:56
Bravo pour cet article qui fait du bien, et pour ton courage ! Les photos sont magnifiques et tu es magnifique !

Mlsre

2017-06-01 11:13:24
La perfection est ennuyante! :o)

Cleanettte

2017-06-01 04:43:17
Bonjour, La plus belle photo de cette série: celle où tu ris. Le motif de ce maillot est très sympa, le bas te va bien mais je ne suis pas sur que la forme du haut soit celle qui t'avantage le mieux. Je verrai plus un triangle. Je me moque du physique mais si on peut améliorer un peu sans gros efforts faut pas non plus se priver. Je suis convaincu que quelque soit son apparence (aussi imparfaite soit-elle) du moment ou on est "dans la vie" les observateurs ne voient plus l'apparence mais les actes. Je suis déjà allée à la piscine avec du poil aux pattes. (pas le temps d'epiler ni le courage pour 1sortie hors saison et rasage impensable). Je me suis concentrée sur mes enfants qui s'eclataient et nous avons passé un très bon moment.

Senem

2017-05-31 21:06:46
Merci Chrys!!

Lena

2017-05-31 19:41:06
Je vous souhaite à toutes de vivre à fond sans vous soucier de votre image. De rire, de plonger, de courir, de danser pour le plaisir du mouvement et pas pour ce que les autres pourraient en voir. Je vous souhaite de ne pas regarder vos cuisses trop ceci, vos seins pas assez cela, ni votre cellulites ou vos vergetures. Les regarder, les laisser vous pourrir la vie, c'est passer à côté de plein de bonheur. Et puis je vous souhaite d'apprendre à passer au dessus de cela car les années passant, le corps ne s'arrange pas alors que la capacité à prendre du recul par rapport à lui reste. Vous êtes belles quand vous riez, quand vous aimez et vous extasiez. Alors soyez un exemple pour les autres femmes autour de vous et gardez-vous de poser sur vous et sur les autres ce regard trop dur. Cultiver la bienveillance, concentrez votre attention sur ce qui n'a pas de prix. Quand je lis cet article et surtout les commentaires j'ai mal au coeur de tout ce mal qu'on fait inutilement. Et je suis bien d'accord que ce n'est pas une question de taille ou de morphologie mais que ça vient de l'image qu'on a de soi. Elle est déformée de toute façon alors choisissez la plus positive, dites vous tous les matins "je suis belle et heureuse" savourez et démarrer une nouvelle journée pleine de découverte à faire. Ps: Et puis il reste le maillot noir qui avantage la silhouette si on n'a pas envie d'assumer notre ventre ramolli à la plage. Ce qui compte c'est de profiter du moment. Profitez à fond!!!

Maïté

2017-05-31 19:06:23
Bravo ! De très belles photos. ça donne envie de faire pareil mais très difficile pour moi de me mettre en maillot et d'aller à la piscine/plage. J'espère qu'un jour j'y arriverais :)

Egalimère

2017-05-31 18:28:20
Je t'aime Voilà je n'ai rien à ajouter à part que tu viens dz faire quelque chose que je rêve de faire mais que je n'ose toujours pas tellement j'ai encore du mal avec mon soi-disant gros cul (qui n'est gros que pour moi à priori). Alors bravo, merci, je t'aime

albert

2017-05-31 18:23:43
je crois que je vais être le seul homme qui vais commenter. Je voulais juste vous dire que des Ashley ou des Gisèle sont rares soyez vous même avec les kilos en trop ou pas ,vous êtes juste Belle en étant vous même et dite vous bien que ceux qui vous juges ont bien souvent autant de complexes que vous

Sophie THEBEN

2017-05-31 17:23:06
Magnifique article ! Félicitations. En tant que Coach en Image, je rencontre tous les jours des femmes tellement focalisées sur LE détail qui courbe (!) qu'elle ne peuvent admirer la splendeur de leur corps. Et en oublient de s'aimer donc de rayonner. Je crois qu'en nous montrant - avec l'aide d'une bonne photographe c'est d'une grande aide - les femmes vont progressivement apprendre à accepter leur corps TEL qu'il est.

ade7ine

2017-05-31 15:33:38
Magnifique photo ❤️ j'adore lire tes articles, regarder tes vidéos ..... ton point de vue est tellement agréable ça fait du bien de voir des personnes réelles et non retouchées. Je trouve que c'est tellement plus jolie . Et je suis tellement d'accord avec toi que la taille n'a aucune importance. Je fais un 34 et c'est pas pour autant que j'ai pas de défauts et que je correspond aux standards de la mode. Personnellement j'accepte mon corps tel qu'il est mais ça ne m'empêche pas de ne pas aimer certaines parties de mon corps. Moi aussi quand je m'assois j'ai des plis au ventre, les cuisses qui s'applatissent etc. Mais même si je me sens bien dans mon corps j'adore te lire. c'est tellement rafraîchissant de voir quelqu'un qui s'accepte tel qu'il est. En tout cas je t'encourage vivement à continuer !!! j'adore cette initiative. et tu es tellement jolie ❤️

Louise

2017-05-31 15:07:15
Je viens de me prendre une grande claque. Une claque de positivité. Une claque de réconfort. La claque qu'il me fallait. Après quatre années en kot, la sportive que j'étais a perdu ses muscles, a pris des petites rondeurs. Pas dix kilos, mais assez pour que je ne me focalise plus que sur ça depuis quelques mois. Et ton article, mais surtout les photos où tu rayonnes, m'ont fait prendre conscience que c'était une perte de temps. Qu'il fallait que j'arrête de vouloir ressembler aux "fitspo" d'Instagram. Que j'avais mieux à faire et que si un jour je perdais ces petits bourrelets, ce serait parce que j'ai réussi à redevenir sportive, parce que j'ai retrouvé ma condition physique et non pas parce que j'ai voulu me débarrasser de mes rondeurs. J'ai compris que je ne devais plus chercher à faire du sport pour retrouver mon corps d'avant, mais que je devais plutôt chercher à retrouver mes capacités sportives, que c'était elles qui me faisaient me sentir bien, pas l'apparence de mon corps. Et tant pis si mes quadriceps deviennent plus volumineux, et tant pis si mes épaules deviennent plus large. Au moins, je serai bien dans mon corps. Mais en attendant, je le suis déjà un peu mieux aujourd'hui, grâce à ton article. Merci!

nicolay anne-marie

2017-05-31 14:18:21
merci beaucoup ,je vis cela depuis tant et tant d'années ,ne pas oser se lever du transat pour éviter les regards et moi qui met la taille 42 ,j'aimerai aussi rentrer dans du 38 si pas du 36 mais bon , alors en vous lisant je reprend envie d'assumer ce petit bidou (deux grossesses) et de rire et de profiter ,la vie est si belle ,c'est la société qui nous fait du mal ,merci et merci

Julie

2017-05-31 12:23:22
Très jolies photos ! J'ai souri tout au long de la lecture de cet article... C'est si beau de s'assumer comme cela et j'espère, avec l'aide de blogs comme le tien et autres, y arriver un jour moi aussi ! Merci pour ce beau message, tu es magnifique !

Sandrine

2017-05-31 12:17:11
Quel bonheur de te lire, je vais essayer de me rappeler cet article chaque fois que j'ai envie de me mette dans un trou de souris ;-)

Françoise SALMON

2017-05-31 11:41:36
très très jolie série photo ! tu es superbe ! bravo et bisous

Imma

2017-05-31 11:28:41
Rien à dire si être imparfaite c'est apporter autant de douceurs er de sensialité que tu peux être, nous pouvons toutes signer à deux mains pour être aussi imparfaite que toi! Merci pour l'image que tu véhicules sur la femme! T'es une bien grande dame!

Claudine

2017-05-31 10:17:18
Bravo Chrystel , les petits ruisseaux font les grandes rivières ... à force de lire tes articles , Tu m'as fait prendre conscience que finalement mes petits défaut sont normaux et depuis peu j'arrive à me regarder dans le miroir et dire tout haut : mais si, tu es canon Bon y a encore du travail mais j'avance ... positive attitude Encore merci

Alexandra

2017-05-31 08:32:53
Un article qui fait du bien au coeur, et au corps. Merci Chrystelle !

Clémence

2017-05-31 08:20:45
Merci pour cette philosophie de vie tellement positive et inspirante. Cet article fait un bien fou! Bravo, vraiment.

Maïe-L

2017-05-31 07:38:00
Merci :) Simplement

Cécile

2017-05-31 07:24:08
Je te trouve très bien comme ça, pas trop bien pour aborder ce thème non, juste très bien et belle. Rien ne me choque dans ces photos, même le ventre qui se replie parce que comme tu le dis c'est normal, le corps bouge. Continue comme ça et merci ;)

Christine

2017-05-31 07:19:00
Hooooo des photos splendides,un article merveilleux et deux superbes personnes. Merci Chrys et mer i Jehanne ;-)

Pois et cerises

2017-05-31 07:03:51
Coucou ! Première fois que j'arrive ici grâce au partage de ton article sur facebook. Ni une, ni deux je clique. L'été arrive et comme beaucoup j'ai bien besoin de Body Positive. Parce que moi aussi je ne dirais pas que je suis grosse mais flasque, comme beaucoup. Alors merci ! Merci pour faire partie de ces femmes qui montrent une image naturelle d'elle même ! Merci d'aller à l'encontre des images parfaites des médias que l'on voit aujourd'hui. Merci sincèrement, je n'ai pas d'autres mots que merci et bravo ! Juliette

Minouderie

2017-05-31 06:00:31
Ça me donne envie de sourir ton post. Tu es tellement belle ! Montrer des vrais personnes! C'est ça qui est beau

Amélie

2017-05-31 05:33:26
Bravo ! ❤️ Je fais une taille 42/44 et je ne m'assume absolument pas ! Bon je le fais croire aux gens qui m'entoure en essayant de m'habiller convenablement et un peu à la mode Mais au fond de moi c'est une horreur ! Alors Merci Pour cet article, Merci pour le courage que tu as eu de te "jeter à l'eau" Pour toutes les femmes qui te suivent J'adore ton blog, continue comme ça vraiment, un jour tout le monde s'acceptera comme il est et ce sera un peu grâce à toi