Depuis un moment, je vous promets de le faire cet article puis je reporte.
C’est l’instant T me semble-t-il. J’ai les mille photos dans mon pc, je me lance…
Donc pour te situer mon souci, disons que depuis des années, je tue mes cheveux à coups de colos, décolos, mèches.
38881_107989769255354_6507446_n
J’ai posé le problème.
Depuis j’ai lu un milliard de trucs sur le henné.
Sachant que c’est irréversible (dans le sens où, si tu commences, tu ne peux revenir aux colos de base qu’avec décapage et donc assassinat capillaire), il m’a fallu bien réfléchir mais je me suis lancée.
Sans regret. Un an plus tard, mes cheveux sont longs. Tout le monde me dit que ma couleur est jolie. Ils s’épaississent de traitement en traitement, bref, je suis ra-vie.
Par contre, c’est du boulot.
J’ai des cheveux blancs. Pas un milliard mais j’en ai.
Là, c'est moi cinq semaines après un henné...

Là, c’est moi cinq semaines après un henné…

 

Le henné ne colore pas directement les cheveux blancs. Enfin si, le henné neutre les colore mais en jaune/orange. Mon truc : un henné neutre puis un mélange à trois semaines d’intervalles. Là, comme tu peux voir, j’avais zappé puisque période d’examen. Mais c’est mieux. Ce sera plus limpide.
Donc je colore au henné neutre. Mes cheveux prennent une teinte auburn. Trois semaines plus tard, je colore avec un mélange et je rebrunis. Ça fait de jolis reflets sympas.

Le How-to…

Ici, je vous explique mon mélange du mois. Sinon, pour le henné neutre, il suffit de mettre le henné dans un grand bol et d’y ajouter de l’eau chaude jusqu’à obtention d’une pâte facile à poser.
Henné d'Egypte (couleur très foncée...)

Henné d’Egypte (couleur très foncée…)

 

Et de brou de noix (pour la couleur chocolat)

Et de brou de noix (pour la couleur chocolat)

 

Henné neutre...

Henné neutre…

Je mélange 100gr de chaque. J’y ajoute de l’eau très chaude en mélangeant avec une cuillère en bois (le métal et le henné sont à éviter paraît-il…).
Je termine par un filet d’huile d’olive et un yaourt. Oui oui, un yaourt.

On obtient une pâte qui ressemble à ceci :

 

 

On est d'accord, c'est pas miam...

On est d’accord, c’est pas miam…

 

On n’oublie pas de mettre des gants. Parce qu’objectivement, les mains marrons, c’est pas super joli.

IMG_1764

 

Pour la pose, si vous êtes rôdées à la pose de colo à la maison, c’est à peine plus difficile.
Sinon faites vous aider.
C’est de la boue, en gros. C’est épais. Donc on doit étaler mèche après mèche, consciencieusement partout. Sachant qu’on en étalera pas mal aussi dans la salle de bain…
On dégage tout ce qui peut se tacher : les tissus ne survivent pas au henné.
Mon truc à ce niveau? C’est un vieux peignoir que je peux enlever et mettre sans le passer par la tête.
Ensuite, on enveloppe le tout dans du film alimentaire.
La classe incarnée...

La classe incarnée…

Niveau rinçage…
Honnêtement, envisagez d’y aller tout entière. Je compte une bonne demi heure de douche… Et autant pour rincer la douche après en fait…
Mais vous savez pourquoi tout ça en vaut la peine?
969043_524046204316373_835737003_n 999061_524046304316363_448026124_n 1000112_524046267649700_500282484_n
(NDLR : en vrai, je ne pense pas que je louche comme ça hein…)
Je tire toutes mes infos et mes produits de là chez Aroma Zone (en fouillant vous verrez des photos de mèches avant-après) et de là chez Henné Indigo et Compagnie.
Puis quand vous serez rôdées aux recettes de base, vous pouvez aller plus loin là dans les forums beauté-test.
Bisous bisous les louloutes!
Love Peace Flex,
Chrystelle