Vous le savez, je suis une catlady. Si je ne m’écoutais pas, je recueillerais tous les chats du monde et on finirait par m’interner tellement je suis atteinte.

Je vis avec Elise, trouvée bébé perdue à Bastogne sous un wagon restaurant en 2009 et Figaro, jeté d’une voiture avec ses frères et soeurs l’an dernier et recueilli par une gentille dame qui l’a annoncé sur Facebook avant que je ne l’adopte à mon tour l’été dernier pour mon plus grand bonheur.

Je les aime hein. Genre vraiment. Je leur parle et tout. On a des conversations vachement profondes rien qu’avec les yeux. Mais des fois, y a pas à dire, je me demande si ce n’est pas moi leur animal de compagnie ou s’ils m’aiment vraiment. Et je SAIS au fond de moi que ce qu’ils font est carrément inscrit dans leur ADN de chats et que les vôtres font pareil.

Ils veulent que je me casse une jambe

Ca, j’en suis sûre. Que je monte ou que je descende l’escalier, Figaro s’arrête toujours PILE à l’endroit où je prévois de poser mon pied. Toujours. Et quand je me prépare à éviter la chute en déplaçant mon pied, il bouge plus vite que son ombre pour se placer pile où je comptais atterrir. Je suis certaine que ce n’est pas un hasard. Ça ne peut pas être un hasard parce que plus je suis fatiguée et plus il le fait, comme pour être sûr de ne pas rater son coup.

habitudes des chats qui font qu’on n’est pas tellement sûrs qu’ils nous aiment…

Ils m’aiment surtout à l’heure où je n’ai pas le temps

habitudes des chats qui font qu’on n’est pas tellement sûrs qu’ils nous aiment…

Genre le matin à 6h58. Ils ont subitement une folle envie de me témoigner un amour indéfectible alors que je cours en essayant d’enfiler à la fois mes collants et mes chaussures. Et vas-y que je te fasse les yeux doux, que je te raconte ma vie féline de ma voix la plus suave, que je ronronne… Alors qu’ils savent bien que je dois partir en fait. D’ailleurs…

Ou ils m’aiment quand j’en ai pas du tout envie

Parce que moi, honnêtement, à 4h du matin, je n’aime pas trop trop grand monde. Il me reste deux heures à dormir et je préférerais dormir plutôt que caresser des oreilles poilues, même si elles ronronnent.

habitudes des chats qui font qu’on n’est pas tellement sûrs qu’ils nous aiment…

Ils me rappellent que je travaille et pas eux

Ca aussi je pense que c’est volontaire. Cette façon qu’ils ont de se foutre sur mon lit avec une sorte de volupté dédaigneuse quand je leur dis à ce soir… Je suis sûre que c’est pour bien me narguer et que ça veut dire « mais oui Humaine, Esclave, va bien bosser et n’oublie pas de me changer ma litière, brave bête « .

habitudes des chats qui font qu’on n’est pas tellement sûrs qu’ils nous aiment…

Ils font exprès de tout saloper dès qu’ils le peuvent.

Ah ça on me fera pas croire que ce n’est pas volontaire. Mon oeil hein. Quand tu vois ton humaine qui lave ta litière avec un produit qui sent bon, qui te remet avec amour un joli petit fond de litière avec de nouveaux copeaux frais senteur pin des Landes parce que ce sont ceux que tu préfères, qui te repose ta litière dans ton coin favori en remettant bien ton petit tapis en forme de papatte devant l’entrée de ladite litière et que tu te PRECIPITES dedans pour aller faire une grosse BOUSE, ne me dis pas que c’est pas VOULU. On dirait que les chats, ça se retient juste pour flinguer ton travail. Et vas-y que j’enterre la chose par 3456 coups de pattes ravis ET rageurs à la fois pour être SÛR de bien bien en foutre partout en dehors de la litière sinon à quoi ça sert hein ?

Ou demander à sortir pour RENTRER faire pipi à la maison

J’ai d’abord pensé que mes chats pensaient qu’ils étaient humains et qu’ils devaient rentrer pour faire pipi. Mais non, en fait je pense qu’ils trouvent TELLEMENT plus amusant de demander à sortir pour regarder 5 minutes l’herbe verte, patauger un peu dans les 3cm de boue du jardin pour demander à rentrer (avec les pattes sur la fenêtre évidemment) pour venir faire pipi dans son trône royal…

habitudes des chats qui font qu’on n’est pas tellement sûrs qu’ils nous aiment…

Ils vomissent

Mais beaucoup hein ! Si les humains devaient vomir autant que les chats, ça deviendrait une activité sportive. Non, sérieusement. Elise a une passion : rentrer vite à la maison, s’enfiler un plat entier de croquettes et les vomir toutes dix minutes plus tard à un endroit inattendu en mode blagounette du jour. Et encore hein, ça passe quand ce sont des croquettes. Parfois, elle avait mangé une souris… En été, quand la porte est ouverte, elle sort manger de l’herbe et elle choisit VOLONTAIREMENT de rentrer dégobiller son quatre heures DANS LA MAISON. Si possible, si je ne l’ai pas attrapée et jetée dehors alertée par le bruit d’alerte, sur la moquette du salon, la beige, celle que je vais devoir nettoyer pendant trois heures pour la récupérer.

Leurs cadeaux, c’est pas VRAIMENT des cadeaux.

Elise, la plus âgée, me rapporte des cadeaux tous les jours de l’année. Elle hurle comme une folle dans le jardin en apportant le fruit de son dur labeur, le plus souvent une petite musaraigne dont j’ai quand même vachement pitié. Dans un premier temps, j’étais flattée. Mais au fond, quand j’y regarde de plus près, en fait elle les mange et elle me laisse juste un petit bout dégueu, surtout parce que je pense qu’elle ne l’aime pas.

Figaro ? Lui, la seule fois où il m’a rapporté un truc, c’était une énorme chenille verte.

Je crois qu’ils veulent me dégoûter et franchement, ils sont forts.

habitudes des chats qui font qu’on n’est pas tellement sûrs qu’ils nous aiment…

Je suis allergique aux chats

Bon, là on est d’accord, j’ai ma part de responsabilité dans le souci mais n’empêche : je suis certaine qu’ils font exprès de me mettre leurs poils juste sous le nez à toute heure du jour ou de la nuit. Quand je pars dans une série d’éternuements frénétiques, j’ai l’impression qu’ils sourient.

Ils travaillent sur mes peurs

Je suis une flippée niveau films d’horreur et trucs du genre. Ben c’est TOUJOURS les soirs où j’ai regardé un truc qui fait peur et que je suis recroquevillée dans mon lit en veillant bien à ne pas laisser dépasser un bout de peau qu’un des chats saute sur le lit et s’assied en regardant fixement un point vide dans la chambre. Je l’appelle et il ne tourne même pas la tête. A l’heure où on parle beaucoup de pervers narcissiques, je veux pas dire mais y a quand même des similitudes.

habitudes des chats qui font qu’on n’est pas tellement sûrs qu’ils nous aiment…

Ils ont pris le contrôle total de la maison

J’avais des principes avant mes chats hein, croyez pas.

Le chat, c’est pas sur les meubles. J’ai donc acheté un vaporisateur d’eau et chaque fois que Figaro montait, je lui aspergeais le museau. Il a développé une résistance hallucinante à l’eau. Donc oui, il monte sur les meubles en fronçant les yeux mais il monte.

Bon, ok, sur le canapé ça va mais pas sur la cuisine. Bon, ok sur la cuisine ça va mais pas quand on mange. Bon, ok, tiens, prends mon assiette.

En toute franchise, je n’ai absolument rien à dire chez moi. D’ailleurs quand le chat est déjà sur la chaise où je prévoyais de m’asseoir, je ne dérange pas le chat : je change de chaise.

Je suis devenue servante, ouvreuse de porte, dame pipi, masseuse, coiffeuse et animatrice. Et le pire c’est que j’aime bien ça.