Parfois, tu ne sais pas quoi regarder. Les résumés se ressemblent tous, les affiches se ressemblent, les bandes-annonces se ressemblent et rien ne te garantit un film potable de mardi soir.

Et pourtant, il y a un truc! Oui, oui! Il y a un truc presque infaillible : certains acteurs.

Ils se trompent rarement, ils ont LE nez pour les scénarios chouettes qui tiennent la route et, au pire, ils sont tellement forts qu’ils peuvent sauver presque n’importe quel film.

Faisons le tour :

Anthony Hopkins

C’est simple, ce type peut tout faire. Du psychopathe atrocement flippant au majordome émouvant en passant par le papa aimant.

D’un simple regard, il peut te foutre la trouille de ta vie ou t’émouvoir aux larmes. C’est le plus fort.

12-Meet-Joe-Black-quotes

Il s’est rarement trompé et d’ailleurs, on vous conseille vivement son dernier film, Prémonitions.

Leonardo di Caprio

Autant je n’aurais pas parié dessus il y a 20 ans, autant il a assuré depuis sans se planter.

Gamin, il était déjà hyper balèze lorsqu’il interprétait un enfant déficient intellectuellement qui découvrait sa maman morte…

giphy (2)

Et puis en fait, depuis, il n’a pas faibli.

Allez, je vous rappelle :

Robert de Niro

Bob, c’est tout un univers. Le mafieux par excellence mais aussi le père rigolo de la mariée. Toujours un peu sévère, il est aussi terriblement touchant dans certains rôles comme dans l’Eveil (sponsorisé par Scottex en ce qui me concerne) ou Everybody’s Fine que je n’ai même pas pu terminer tellement je pleurais après 15 minutes (ne me demandez pas pourquoi, ça devait juste appuyer sur un truc chez moi).

Encore une fois, quand on regarde sa filmographie, on peut se dire qu’il ressent d’avance le filon. Peu de films moyens, beaucoup de chefs d’oeuvre.

Daniel Day Lewis

La première fois que je l’ai vu jouer, j’étais une ado concon et j’ai détesté. C’était My Left Foot et, aujourd’hui, force m’est de reconnaître que l’adolescence grille ponctuellement des neurones parce qu’on ne peut que féliciter le travail de l’acteur principal pour le coup.

Depuis, il est plutôt dans la tragédie engagée. Et il assure.

tvdXVnC

Al Pacino

Peut-on citer De Niro sans parler d’Al? Nope.

Même créneau, présence égale, peut-être moins touchant mais tout aussi fort, Al a assuré tout le long de sa carrière.

Puis personne n’oubliera jamais Tony Montana…

giphy (3)

(Personnage hautement détestable, hein, entre nous… Le film est super mais le culte voué à ce connard me laisse toujours pantoise)

(Non, mais parce que bon, on porte aux nues un dealer qui n’aime personne, qui se sent supérieur à tous, qui n’a aucune morale, c’est quand même interpellant…)

(Je m’égare mais quand même, ça mérite d’être souligné)

Bref, si ce soir, tu ne sais pas quoi regarder, prends un film d’un de ces gars, tu ne le regretteras pas.

Love Peace Flex