3 juin SSLP (Salutaire Solution du Lâcher Prise) / Coups de gueule (pas toujours justifiés)

La detox, oui ou non?

Vous m’avez posé la question : la detox, oui ou non? Mais avant tout, je tiens à préciser que je ne suis pas plus médecin que vous. Cependant, j’en ai quand même profité pour passer un petit coup de fil à quelques médecins de ma région, j’ai potassé des avis médicaux (parce que les bons conseils de magazines ou de blogueuses qui s’appuient sur la dernière mode, j’ai une confiance toute moyenne…), j’ai croisé des infos, et voici l’avis que je me suis forgée. Cela dit, encore une fois, un avis de non-experte en vaut un autre. A vous de voir ce que vous ferez du mien.

Le corps, cette chouette machine.

Avant toute chose, les médecins classiques semblent s’accorder pour dire que le corps est très bien organisé, sans avoir besoin de notre aide, merci pour lui. Votre associé detox, c’est le foie. C’est lui qui filtre les toxines. D’ordinaire, il tourne à environ 20% de ses capacités. Donc il est tout à fait capable de gérer des excès ponctuels sans qu’on lui impose des effets et autres cures particulières.

On veut l’aider? Pourquoi pas en suivant les règles de base de façon un peu plus scrupuleuses tout simplement? On boit VRAIMENT son litre d’eau (buvez, éliminez, ça paraît logique). On pratique VRAIMENT un peu de sport (la sueur entraîne les toxines). On prend l’air également.

On se méfie des plans detox des magazines.

Souvent, ils sont tout simplement beaucoup trop agressifs. S’enfiler du raison pendant 3 jours, c’est mauvais. Votre corps aura du mal à s’en remettre. Ne s’alimenter que de liquides pendant plusieurs jours est ultra dangereux si on souffre d’une sensibilité intestinale par exemple. En gros, les detox des magazines n’étant pas personnalisées, elles sont souvent mal adaptées à leurs clientes.

La detox n’a pas pour but de faire MAIGRIR.

Si vous souhaitez débuter une detox pour maigrir, laissez tomber. Le corps est ainsi fait qu’il compense toute privation soudaine par du stockage préventif ensuite. C’est évident et parfaitement logique, voire carrément admirable d’organisation, une fois encore.

Donc si tant est que vous fassiez confiance à ce type de programme, évitez de l’entamer dans le but de maigrir.

Encore une fois, mincir passe par un rééquilibrage alimentaire conscient et progressif. On doit réapprendre à manger sainement sans privation. Et ça, c’est tout le contraire d’une cure de detox.

Alors on detox ou pas?

Alors toi, je ne sais pas, mais moi, non. La mode des cures detox ne passera pas par moi : j’ai largement assez donné dans les modes alimentaires, accompagnant ces choix souvent idiots de kilos supplémentaires avec les années. Je ne me laisserai donc pas avoir cette fois.

Je continue à réapprendre à manger, à me rendre compte des quantités de saloperies que j’avale et  à les remplacer par des aliments plus sains et que j’essaie de cuisiner moi-même surtout.

Je ne classe pas cette méthode dans les modes alimentaires dans le sens où il s’agit de manger de tout et de prendre conscience de ses excès sans en passer par une cessation totale d’aucun aliment.

2019 sera l’année où j’apprendrai à manger sans suivre une mode ponctuelle. Voilà.

Alors, et vous? Vos témoignages? Vos avis?

Tu pourrais aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commentaires

Céline

2019-06-03 16:59:09
Je me lance dans une alimentation IG bas….enfin j'essaie!!! ca m'a l'air beaucoup plus sain et pas trop frustrant. j'ai 25 kg à perdre…..au secours :-(

Val

2019-06-03 15:07:15
Moi je voudrais simplement attirer l' attention sur certains compléments alimentaires detox qui ont pour certaines personnes des effets désastreux . Bien qu' en vente libre, certains sont parfois hepatotoxiques , nephrotoxiques. Donc, attention ! ( même le thé vert en comprimés par exemple) Pas d' automédication, même pour les vitamines ...

Diandra

2019-06-03 15:06:50
Alors le mot "detox" est vaste mais tu as raison. Une detox n'est pas fait pour maigrir mais pour purifier sont corps. Ils ne faut surtout pas aller dans la privation si non c'est sur le corps stock. Pour moi une bonne detox, c'est pendant 1 semaine éviter certains aliments (comme produits (laitiers ou viandes) venant d'un animal). Avant un rééquilibrage alimentaire cela fonctionne très bien. Ou du moins pour moi. J'ai toujours eu un problème avec mon poids (surpoids ou anorexie). La seule chose qui fonctionne vraiment (après plusieurs régimes etc. ) c'est un programme de rééquilibrage alimentaire où l'on ne se prive pas et avec du sport. Être frustré fait en sorte que l'on craque encore plus et plus vite. Merci pour cette article

FloGiet

2015-01-12 15:06:18
Je suis fidèlement la méthode WW depuis le mois d'août, j'ai ENFIN compris que pour faire du sport et s'y tenir, il fallait pratiquer qqc qu'on AIME et j'ai perdu 3kg. J'en encore plus du double à perdre mais je suis fière de moi (et ça compte énormément) et hyper motivée. Je me tiens à mes 2h de sport/semaine depuis septembre (une prouesse !!) et je compte en ajouter une 3è dès cette semaine. Bref, après avoir consulté trois diététiciennes, acheté des bouquins de régimes à la con pour lesquels je m'affamais et entamé un régime en sachets (l'horreur absolue !!), je suis sur la bonne voie et je suis super contente :) J'arrête de me flageller avec "tu n'as aucune volonté" :)

Mike

2015-01-12 14:32:16
Salut! Je raconte mon histoire, sais pas si on en a parlé la dernière fois! Problème de digestion de transit etc depuis des années, j'ai jamais abordé le problème, les médecins ne me proposaient pas grand chose, on vit avec. Puis le temps passe, tu fatigues, tu fais régimes qui fonctionne, mais... le problème persiste... jusqu'au jour ou... tu pètes un plomb tu fonds en larme t'en peux plus tu réalises le temps que ça te bouffe et la concentration que tu perds sur la douleur et les nuisances. Alors tu décides du jour au lendemain de tout arrêter: le lait, le gluten, le café, sur des "il parait que, j'ai entendu dire que". les 3 premiers jours t'es en manque c'est compliqué de virer tout ça,après 4 tu t'y fais, t'apprends à dire non et à trouver les alternatives. Le 5 eme jour tu te dis ouaw, tiens c'est plus léger, c'est plus facile, etc... Arrive 3 semaines après tu fais le bilan: -YES t'as plus aucun souci de digestion! Mais en plus: -Tu dors mieux -Tu dois plus faire la sieste après le repas (cool pour les réunions) -T'as plus faim entre les repas -T'as atteint le poids atteint avec ton régime hyper protéiné en bouffant des frites 3 x semaine (bin oui pas de gluten, pas de lactose dans les frites ATTENTION pas celle des fast food) Mais surtout! -Tes 3 tendinites que tu traînes depuis un an se sont barrées -Ton cerveau carbure à mort, (forcément l'énergie bouffée par ta digestion est disponible) -Et tes performances sportives s'améliorent sans efforts particuliers. Voilà ma détox! La tox est parfois là ou on ne l'attend pas. Y a peut être du placebo derrière tout ça aussi, ou des sensibilités personnelles à certains aliments plus que d'autres. En tous cas ça fonctionne pour moi. Y en a qui doivent virer les viandes rouges pour cause d’inflammation, les sucres blanchis, les oeufs... Il faut trouves sa toxine et la virer quand on sent qu'un truc ne va pas, et y a pas forcément un spécialiste pour toutes. Bonne détox!

Phibel

2015-01-12 12:44:38
Le sujet détox m'en rappelle un autre : le jeûne. Au risque d'en faire hurler certaines, je ne pense pas que cette forme de détox soit totalement à jeter à la poubelle. Personnellement, je n'ai jamais pratiqué le jeûne, sauf occasionnellement et partiellement : il m'arrive parfois, après une nuit de sommeil, de ne rien manger jusqu'au deuxième repas de la journée (que je prends généralement vers 13-14 heures), ce qui me fait près de 16 heures sans manger (une prouesse en ce qui me concerne, raison pour laquelle c'est plus facile d'inclure une période sommeil). Je tiens à préciser que je ne fais surtout pas ça un jour où j'ai prévu un entraînement ! Mon homme quant à lui pratique ce type de "jeûne" depuis sa plus tendre enfance. Par habitude d'abord : à cause de son intolérance au gluten, il lui était/est difficile de s'asseoir à la table du petit-déjeuner. Par conviction ensuite : deux repas par jour – au cours desquels il ne compense pas – c'est assez de carburant pour SON organisme. Quoi qu'il en soit, nous sommes tous les deux d'accord pour dire que nous ne ressentons aucune baisse d'énergie, au contraire. On se sent plus vifs, surtout moi qui le fais occasionnellement. Chez lui, c'est devenu normal. Alors, oui, on crie sur tous les toits que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Et ce n'est pas faux. Mais. Je pense qu'il importe surtout d'être à l'écoute de son corps : manger quand on a faim (mais pour de vrai, hein... Il faut pas avoir faim pour manger du chocolat) et faire une pause alimentaire quand le corps fait sentir que c'est juste. Personnellement, je le fais surtout pour ça : je ne suis pas adepte du jeûne en tant qu'expérience mystique.

Caro la kaarotte

2015-01-12 12:14:26
Effectivement je plussoie. Detox... ça craint. A part t'irriter le colon... J'avais essayé des tisanes Detox, j'me suis retrouvée sur les toilettes pendant 2 jours. Surtout quand on est très sensible de Effectivement, le foie fonctionne très bien tout seul. Le seul coup de pouce detox éventuel c'est (par période) un verre d'eau tiède avec un jus de citron. Sinon, tous les matins c'est un grand verre d'eau pour remettre en marche l'organisme qui a quand même rien ingurgité pendant 6 à 8h (voire plus pour les grosses dormeuses...). Depuis 2 semaines, je vais aussi faire un jogging à jeun le samedi ou dimanche matin. Pas trop long entre 20 et 40min max. Ça aide le foie à brûler les graisses. Je me sens beaucoup plus énergique ensuite. Évidemment, je fais un bon petit déjeuner en rentrant de mon footing.

Phibel

2015-01-12 10:42:47
Je confirme, la cure raisin, ça craint. Il fut une époque où je voulais désespérément perdre du poids et où j'alternais cures détox (tout en sachant que ça ne faisait pas maigrir) et régimes trash (du style hyperprotéiné). C'est le jour où j'ai arrêté de faire régime que j'ai commencé à mincir et que j'ai atteint un poids stable. Je sais que ça peut paraître cliché, mais c'est vrai. Au lieu de me dire "je DOIS maigrir", je me disais "Qu'est-ce que je FAIS pour y arriver ?". Et l'équation est toute simple dans le fond : moins d'entrées, plus de dépenses (ça, par contre, ça ne marche pas avec le compte en banque). En clair, je ne me refuse RIEN, mais je mange moins, je fractionne les repas, j'écoute ma faim et j'oublie les cure détox. Surtout, j'arrête de vouloir être quelqu'un que je ne suis pas en imitant les stars qui font des cures de ce genre. Bien dormir, manger équilibré, bouger... Tous ces moyens sont plus ou moins accessibles et plus gratifiants – du moins, c'est mon avis – que de manger de l'ananas pendant trois jours, puis de se sentir comme une ****e après parce qu'on se goinfre pour compenser. BIZ

Sun Jae

2015-01-12 10:37:33
Moi ma détox c'est un bon café le matin. Ca marche toujours :D <-- sors en courant