25 février SSLP (Salutaire Solution du Lâcher Prise) / Coups de gueule (pas toujours justifiés)

Les pieds dans le sable. (article psycho-comptoirisant)

Je parlais avec l’une d’entre vous dernièrement sur le fait qu’elle avait envie de bouger et que son chéri redoutait le mouvement. Et ça m’a inspiré un article. C’est la seconde fois que cette lectrice m’inspire alors merci : à force de me faire parler de vous, je finis par découvrir des choses sur moi…

tumblr_m6vcwijIIA1r3zat8

J’ai fini par me dire qu’il y a deux catégories de personnes. C’est comme lorsque tu es sur la plage : tu peux être dans le sable fin et pouvoir lever les pieds ou être dans le sable mouillé au milieu des vagues et voir tes pieds disparaître peu à peu.

Je suis de ceux qui restent dans l’eau.

giphy

Ceux qui restent dans l’eau sont ceux qui restent là, à profiter de la fraîcheur de l’eau, de la douceur du soleil sur la peau, ce sont aussi ceux qui ont si peur d’aller voir ce qu’il y a d’autre sur le rivage qu’ils regardent leurs chevilles se recouvrir de plus en plus sans oser tenter de se dégager.

Alors ce n’est pas un mal en soi. Ça fait de moi la nana la plus assurée du monde par exemple « au cas où », ça fait de moi un fonctionnaire qui fonctionne coûte que coûte, ça fait de moi la nana qui connait par cœur ses romans préférés et ses séries favorites, parce qu’ils sont « rassurants et familiers ».

14237-Dare-To-Dream-Big

Mais ça fait de moi aussi la nana qui n’ose pas envisager de saisir une chance s’il y a une once de risque, la nana qui cumule 33 activités parce que « ne lâchons pas la proie pour l’ombre », la nana qui n’envisagera jamais de vivre avec un homme si ça implique de quitter ma maison à moi d’amour. Je préfère subir la peine de la perte que supporter cette trouille chevillée.

tumblr_m6rtqaS0rp1rpj8xi

Et ça fait aussi de moi quelqu’un qui s’ennuie, souvent. Quelqu’un qui a des regrets, parfois. Quelqu’un qui hésite, toujours.

Les pieds dans le sable fin.

Les gens qui ont plutôt les pieds dans le sable fin sont ceux qui bougent plus facilement, qui tentent d’aller voir ce qu’il y a derrière la dune, qui découvrent des merveilles, ou des horreurs.

sand-beach-feel-relax-vacation-holiday

Ce n’est pas un mal en soi.

Sans eux, pas de découvreurs, pas de joueurs, pas de voyageurs.

Cependant, parmi les pieds dans le sable, on trouve aussi des risque-tout, des gens qui finissent sous les ponts d’avoir trop tenté, des rêveurs éternels qui n’aboutissent à rien.

Et mélanger les genres?

J’ai grandi dans une famille « pieds dans l’eau » qui avait croisé des « pieds dans le sable » qui s’étaient un peu paumés dans le désert.

Et les pieds dans le sable m’ont toujours fascinée et effrayée à la fois.

tumblr_n4gdtbDv0E1tnzjb3o1_500

Et vous savez quoi?

Je crois que j’aimerais beaucoup être de ceux qui se promènent entre l’eau et la plage.

Je n’oserai jamais aller voir trop loin dans les dunes, je ne suis pas de ceux qui partent dans le désert à la recherche des oasis. Mais une petite promenade sur la plage, ça, c’est quelque chose. Vous êtes ma promenade. Je sors timidement de l’eau pour venir vous voir tous les jours.

47633-Dare-To-Jump

Vous connaissez un pied dans l’eau?

Ne lui en veuillez pas de se croire embourbé et d’être convaincu que ça vaut mieux que la bougeotte. Il ne connaît pas votre sable chaud.

Peut-on faire sortir un « pied dans l’eau » de la mer? Pas comme ça :

dba95a4dcf87a4c28f95f57f22b6b54f_full

Arf. C’est ardu. Il a peur et finira peut-être par vous voir comme un ennemi. Peut-être même finira-t-il par préférer rester dans son eau refroidie que venir se réchauffer à votre sable tiède.

Cependant je pense qu’il ne faut pas désespérer : le « pieds dans l’eau » finira peut-être par se rendre compte qu’il est pris dans le sable et pas dans le ciment…

Bonne chance en tout cas…

Que votre balade soit douce...
Que votre balade soit douce…

Tu pourrais aussi aimer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commentaires

Mlsre

2015-02-25 12:06:12
Intéressant ton analyse... Si je la transpose à mon couple, je serais aussi les pieds dans le sable et mon zhomme les pieds dans l'eau! Mais cela dit, je me vois plutôt comme 50-50. J'aime partir à l'aventure, mais sans vouloir non plus chercher le truc extrême (j'irais pas visiter l'Irak ou l'Ukraine, quoi!). Je m'ennuie aussi facilement si il n'y a pas de mouvement. Et concrètement là, après cet hiver (enfin il est pas encore complètement passé!) je m'aperçois que mon zhomme a déteint sur moi, ça ne va pas du tout!!!!! Caro a raison à propos de la zone de confort. Faut un juste milieu, c'est tout :o) Bise!

Laura

2015-02-25 11:17:07
Pauline, si tu étais un homme je te demanderais de sortir avec moi :-) Cet article bien triste, tout comme celui du choix entre l'homme et l'enfant a été inspiré par ma vie sentimentale désastreuse. Je ne dis plus "vie de merde" sinon Chrys va se fâcher, lol (j'aime bien citer cette expression tirée du site internet du même nom www.viedemerde.fr). Bref, tout va bien dans ma vie sauf la partie sentimentale qui est une succession d'échecs :-( J'ai un bon travail, de supers hobbys (je fais de la plongée moi aussi), des amis formidables et une famille soudée mais...en amour.. c'est une catastrophe... Je fais partie de la catégorie des personnes qui marchent sur le sable, entre l'eau et la plage. Je ne suis ni trop aventurière ni figée sur place. Honnêtement moi aussi j'aimerais rester dans ma petite zone de confort, les pieds dans l'eau, mais on n'avance pas comme ça. On reste sur place et souvent on passe à coté de plein de choses. Malheureusement la vie ce n'est pas une partie de playstation. Quand c'est game over on ne peut pas appuyer sur "play again" alors voilà, il faut oser sortir de l'eau, il faut prendre des risques. Parfois oui, on se casse la gueule mais il faut se relever et recommencer. J'étais amoureuse d'un homme, on s'est mariés, on avait des projets d'avenir etc mais cet homme ne faisait pas partie de la catégorie "pieds dans le sable", lui il faisait carrément des sprints sur la plage et me laissait bien seule, loin derrière lui... jusqu'au jour où il a été impossible de le rattraper alors on a divorcé. Il continue à sprinter mais au moins, ce n'est plus moi qui l'attend sur la plage, c'est une autre. A présent, je suis toujours la même, je continue à marcher tranquillement sur la plage mais je suis tombée follement amoureuse d'un homme qui est "paralysé" les pieds dans l'eau. J'ai beau tout essayer pour le sortir de l'eau, je n'y arrive pas. Ce qu'il a à m'offrir c'est une vie sans projets, sans avenir... Il ne m'offre pas une nouvelle vie ensemble, il m'offre uniquemet de partager sa vie actuelle (sans aucun changement), ce qui est bien différent ! Dur dur pour une personne "pieds dans le sable"... trop dur... Alors un choix s'impose: partir ou rester.

Caro la kaarotte

2015-02-25 10:27:24
C'est ce qu'on appelle communément accepter de sortir de sa zone de confort, non ?

Pauline

2015-02-25 10:19:23
Bon, ben selon ta description ... je fais partie des "pieds dans le sable" ! :D Personnellement, si toi les "pieds dans le sable te font peur", moi les "pieds dans l'eau" ont tendance à m'ennuyer ou à rapidement me taper sur le système SI même après assurance, encouragement, le fait d'être la pour eux etc, j'obtiens tjrs un "oui mais non, imagine que ..." !!! Et du coup, ils ne font rien et attendent le dégel :p Je comprend le fait d'hésiter, d'être un peu effrayer par l'inconnu etc, mais ... MOI c'est ce qui me rend vivante ! :D A l'inverse, moi la routine ça me tue à petit feu. Je dépéris, m'ennuie, je déprime. Bref !! J'ai besoin d'adrénaline, de truc magique, nouveau, renouveau, de changement, sans ça ... C'est surement pour ça que je fais ou que je suis attiré par des sports dit un peu extrême. Bien que je considère pas la plongée ou la spéléo comme extrême, mais ... ça me change quoi ! Pareil pour les voyages ! Je rêve de faire le tour du monde ! De faire du cayak dans la baie de Sermilik ! De la plongée sous glace et caverne ! De m'expatrier ! De photographier le monde entier ! Je suis folle ? .. Je pense pas :p mais certains le pensent. J'y peux rien, mon père m'à élevé comme ça. Concernant les "pieds dans l'eau", je pense que le tout est d'amené lentement l'autre à se rendre compte qu'il mange des chose en restant ... dans l'eau ^^ Et de lui tenir la main au début si besoin :p j'ai quelques ami(e)s qui ont bien changer à force de me cotoyer xD Ils ont des envies de voyages et trucs débiles XD Et ... Courage Chrys, faut oser dans la vie. La vie c'est tes choix, mais on en a qu'une aussi. Donc, pas de suicide, mais pas de regret aussi. Bon par contre si je dois être honnête, je dois reconnaître que le SEUL domaine où moi aussi je reste les pieds dans l'eau xD, c'est les amours ! :/ Une fois j'ai été trop aventurière, et je l'ai bien payé. maintenant ... je fais comme toi, je préfère souffrir de l'absence que souffrir tout court xD Mais au fond, c'est pas plus intelligent :/ Du coup, je tente un juste milieu depuis cette histoire. Ça marche pas trop mal pour le moment. Bizou les filles. Sympa l'article =)