Si vous me suivez sur Instagram ou Facebook, vous le savez : je me suis mise au tricot. OH J’EN ENTENDS QUI RICANENT. 

Ca ne me gêne même pas : dès que j’ai commencé à en parler sur mon instagram, vous n’imaginez pas le nombre de nanas de tous âges intéressées. Vous m’avez demandé des tutos et j’en suis bien incapable alors autant vous filez plutôt des infos sur où je vais chercher les miennes ! 

J’ai un col tout simple et touuuut le monde m’a demandé comment faire or je vous avoue que de base, j’ai juste tricoté un rectangle que j’ai cousu ensuite…

Moi, j’ai appris avec ma grand-mère qui donnait carrément cours dans mon école primaire et qui a tricoté jusqu’à ce que ses yeux l’en empêchent. Elle faisait un pull en trois jours et évidemment elle faisait ça à l’œil et sans se tromper. 

Je n’en suis pas là mais DIEU MERCI les choses ont évolué depuis que j’ai bien grandi : les enseignes de laine ont tout prévu pour les nouilles qui apprennent. 

Mes nouveaux dealers

Déjà j’ai trouvé le site de We Are Knitters qui prévoit des kits complets pour créer vos projets, depuis le modèle, en passant par les aiguilles et les laines.

Tout est classé par niveau de tricot et par projet, c’est assez facile à utiliser.

Le site a aussi une chaîne Youtube au top pour apprendre le tricot avec des vidéos super bien faites pour tout reprendre à la base. 

Dans le même esprit de formations en ligne, on trouve Filoute qui propose des vidéos du tonnerre pour apprendre les bases. 

Bien entendu, l’incontournable Phildar propose pleiiiiin de kits complets (plus de 1500 kits !) mais aussi Tricotez-moi, Wool and the Gang (mon préféré car les coupes sont tendances), ou encore Biches et Bûches, dont le niveau est assez élevé pour finir avec Peace and Wool qui est carrément fun.

Alors je vous avertis : tricoter n’est pas DU TOUT économe. Si vous vous demandez pourquoi un pull fait main coûte 200€ minimum, vous aurez vite la réponse en achetant la laine. Rien qu’en laine, un pull coûte souvent plus de 100€ voire largement plus en fonction de la laine (tous ceux que je veux faire coûtent dans les 150€ donc je continue à m’entraîner sur du moins cher).

En attendant, j’ai acheté de la laine moins chère chez Trafic (la laine entre étrangement dans les produits de première nécessité donc le rayon est accessible) mais encore une fois, mon petit col assez simple revient quand même à une petite vingtaine d’euros. (Si on réfléchit deux secondes, on peut se dire qu’il y a des écharpes à 5€ chez Primark mais la satisfaction n’est pas la même !).

Bref si vous ne savez pas quoi faire de vos dix doigts cet hiver… apprenez à tricoter !

Les bracelets brésiliens de Lola

Lola, de son côté, s’est mise aux bracelets brésiliens et je la trouve super douée. Ca apprend la patience et la concentration et quand on y pense, ce n’est qu’une technique de nœuds. 

C’est hyper économique en plus puisque le coton 8mm ne coute tout simplement rien ou presque. Il existe des kits complets de 50 couleurs pour moins de 10€. 

Encore une fois, vous trouverez des tas de tutos sur le net, de nouveau Youtube regorge de tutos. Vous tapez « bracelet brésilien » et les tutos déferlent avec des tas de modèles. 

C’est un peu ce que nous avons trouvé pour occuper notre temps durant ces longues soirées confinées, et ça nous distrait vraiment beaucoup !


Cet article ne contient pas de sponsorisation –
En savoir plus sur ma politique de transparence.