Parce que nous sommes des adultes (pas tous mais presque), parce que nous ne laisserions pas un petit chien au bord de la route, parce que nous avons un coeur, je propose de sauver Miley Cyrus.

Pour rappel, la petite ex-fiancée de Disney ressemblait à ceci :

1

 En gros? Une petite jeune fille toute mignonne, fraîche, choupie.

Depuis, Miley a déclaré une maladie reconnue chez les célébrités découvertes trop jeunes : la post adolescence pourrie.

Faute d’avoir pu dire crotte-zut-flute à sa famille à 13 ans, Miley, à 21 ans, se découvre une âme de rebelle de la sociaytay.

Premier symptôme : un évident problème lingual.

2

L’étrange langue de Miley – car oui, elle est étrange cette langue un peu quand même – n’en finit plus de sortir en toute situation. Sans doute parce qu’elle ne l’a pas assez tirée à ses petites copines de classe autrefois, elle se rattrape.

Deuxième symptôme : la fierté maladive de faire des trucs interdits.

Rebel-attitude oblige, Miley, elle dit partout qu’elle fume des joints tsé. Parce que ça veut dire que c’est une grande fille d’abord si elle fume des joints!

Puis c’est tellement bien pour ses fans dont la moyenne d’âge est de 12 ans. Miley leur montre comment c’est bien de devenir grande.

3

Troisième symptôme : elle a la majorité sexuelle.

Et elle aimerait que ça se sache. Elle peut coucher. Avec tout le monde d’ailleurs.

4

 

Alors PITIE, avant qu’on en fasse un martyr à 27 ans, que quelqu’un sauve cette pauvre enfant!

ADDENDUM 2017 :

Depuis 2014, les esprits bienpensants se sont penchés sur le dico et ont inventé le SLUTSHAMING (l’humiliation des pouffes). Avant qu’une lectrice ne me tombe dessus des années après la guerre, j’aimerais préciser que oui, tout le monde a le droit de faire des conneries et de tomber dans le pathos de l’adolescence. Certes. Sauf que lorsqu’on est une icône des petites filles, y a un minimum de réflexion à mener derrière.
La « liberté de faire des conneries », ce n’est pas le droit de la femme. Surtout pas quand elle est l’exemple de toute une petite génération.

signature