– Tu ne sais plus dans quel mois tu vis… Non mais vraiment, mars, avril ou mai, t’en as aucune idée. D’ailleurs tu ne sais pas quel jour nous sommes : tu travailles tous les jours alors quelle différence au fond? Hier, quand tu t’es couchée, tu as été ravie quand tu as constaté qu’on allait être vendredi. Avant de te rappeler que finalement, tu travaillerais aussi tout le weekend.

– Tu arrives à oublier de manger. On te demande ce que tu as mangé à midi et mystère : tu n’en as aucun souvenir. Normal, en fait, tu as bossé pendant ta pause. Et t’as tout simplement oublié de manger.

– Tu n’as plus eu le temps de tondre ta mini pelouse (1/4h montre en main) depuis 4 longues semaines. D’ailleurs tu as l’impression de vivre en Amazonie et tu trouves que ça a un petit style.

anigif_enhanced-buzz-17672-1378417655-0

– Ta belle organisation de nettoyage du linge s’est effondrée. Avant, ça tournait relax le weekend sauf que maintenant, tu travailles tous les weekends. Du coup, tu fais tourner vaille que vaille des machines avant de partir au travail. Il t’arrive de transvaser ton linge humide dans le sèche-linge avec ta tartine à la main en enfilant tes chaussures. Normal.

– Les événements mensuels se rapprochent. C’est simple : tu as l’impression que ton activité mensuelle associative, c’est toutes les semaines là…Le temps file si vite que quatre semaines te semblent n’être qu’un jour.

– Ta belle organisation de blog tombe à l’eau aussi. Si au début de l’année tu arrivais à écrire 21 articles le dimanche soir, maintenant, le dimanche soir, tu rampes jusqu’au canapé en fermant les yeux pour ne pas voir le linge pas fait. Du coup, tous les soirs, tu as toujours tes articles à écrire. Alors que le canapé t’appelle encore. Et le sommeil.

tumblr_lhqdjtk0A41qdvraco1_500

– Tiens parlons-en du sommeil : il ne vient plus. T’es tellement suractivée toute la journée que le bouton off a l’air en panne. Tu as le temps de lire 100 pages à minuit et tes yeux ne se ferment pas. Par contre, t’en fais pas : le matin, tu as tout simplement l’impression qu’on te torture les paupières avec des aiguilles de Minimoyz.

– Ta belle organisation de nettoyage s’est aussi pétée la gueule. L’aspirateur traîne en permanence là où tu l’as abandonné en faisant six choses à la fois (tiens, je vais arrêter d’aspirer pour redescendre ça et faire tourner une machine puis je remonterai… Pourquoi je devais remonter déjà?) et tu passes dix-huit fois devant, les bras évidemment chargés d’autres choses à ranger, en te rappelant que flûte, tu devais finir d’aspirer.

– Tu pries pour qu’un inconnu vienne sonner à ta porte pour te débarrasser des 300 bouteilles vides qui remontent à l’anniversaire fêté le mois passé et qui squattent ton garage. Avec les deux cents cartons de boites diverses. Et les trois poubelles que tu as oubliées de sortir. Parce qu’en fait, si tu conserves un peu un air normal à ta maison, c’est forcément aux dépens de ton garage et de ton dressing qui eux, ressemblent à Beyrouth.

tumblr_mou8y9BxWc1sqwnloo1_500

– Tu as dix-huit listes de choses à faire. Certaines que tu reportes de jour en jour. Et tu sais que la menace des impôts à déclarer va s’y ajouter. Et tu hyperventiles.

– Ta belle organisation de courses mensuelles/hebdomadaires se meurt. Tu fais vaguement ce que tu peux quand tu vas faire tes courses sans liste. Tu as donc douze pots de nutella d’avance mais plus de litière pour le chat. Et devine ce qui est le plus chiant?

– En parlant d’animaux, tu SAIS que la chatte va encore être en chaleurs et que tu DOIS la faire opérer avant qu’elle ne te gâche tes nuits à nouveau. Tu le sais. Tu dois juste aller l’emmener chez le vétérinaire. Mais « juste », c’est un peu synonyme de ton emploi du temps: il est un peu juste.

– Ta capacité à expliquer à ta fille une règle de grammaire en tapant un communiqué de presse pour ton patron en faisant la cuisine s’estompe. Tu envoies la règle à ton patron en vantant les mérites d’une marque à ta fille et vous mangerez une pizza brûlée.

tumblr_mjiisbWqvQ1rv7e8so1_500

– Quelqu’un t’a fait remarquer récemment que ton niveau de vie s’améliorait avec tes cumuls de boulot. Tu l’as mordu.

– Quelqu’un t’a fait remarqué récemment que « quand même ta voiture mériterait d’être lavée ». Tu l’as pendu avec un tuyau d’arrosage.

– Quelqu’un t’a demandé récemment « mais comment tu jongles avec tout ça? ». Tu as eu un rire hystérique et il a eu peur.

Emma-Stones-Hysterical-Laugh-Gif

Non, vraiment, là, t’as besoin de vacances.

 signature