J’ai un peu l’impression que je ne vous parle QUE de choses à regarder durant le confinement, mais c’est pas bien grave. Je dévore des tas de trucs de tous genres et ma foi, je découvre des choses sympas qu’on peut partager ! N’oubliez pas d’aller voir l’autre article sur le même thème !

Les séries à regarder durant le confinement

J’ai Amazon Prime mais c’est seulement maintenant que je peux regarder leurs programmes : avant je n’avais pas de Google Chrome Cast et regarder un film ou une série sur un ordinateur, je ne suis pas fan.

Rappel : Amazon Prime, c’est 49€ par an mais il y a un essai de 30 jours gratuits. Ca vous donne accès à la livraison ultra rapide mais surtout, ça donne accès à la banque de films et séries Amazon. Si vous avez entre 18 et 24 ans, ça peut même ne vous coûter que 24€ l’année. Maintenant que j’ai testé, honnêtement, ça vaut la peine si vous aimez bingewatcher. (ps : c’est pas de la pub mais je le mériterais haha)

Supernatural

J’arrive 50 ans après la guerre puisqu’il y a 15 saisons donc ça doit remonter à Mathusalem mais c’est pas bien grave.

Supernatural, c’est l’histoire de deux frères qui chassent les « monstres » surnaturels. Une sorte de Buffy version mâles.

C’est un peu ado, un peu ridicule (le doublage français est hilarant parfois tant les voix ne correspondent pas au physique des héros) mais si vous aimez Buffy ou Ghostwhisperer, c’est pour vous. La relation fraternelle est mignonne, on découvre peu à peu le passé tragique des héros tout en restant dans du surnaturel très light niveau images. Pas mal de mythologie aussi pour les amateurs, donc on retrouve aussi un petit côté Lucifer en prime. Une bonne petite série gentillette en somme.

Série Supernatural à regarder durant le confinement

The Magicians

Gros coup de coeur et chez Lola et chez moi pour cette autre série fantastique ! La base est cliché, encore puisque, tenez-vous bien « c’est l’histoire d’un étudiant qui découvre qu’il est en réalité un sorcier »

Bon, on est loin (et pas tant que ça) de Harry Potter puisque le héros, Quentin, est universitaire et pas collégien et qu’il se retrouve à l’université magique de Brakebills après avoir cru toute sa vie qu’il était un peu dérangé. Ayant fait plus de promenades en hôpitaux psychiatriques qu’à son tour, Quentin est fragile et passe sa vie dans les contes pour enfants qui racontent l’histoire d’un pays magique, Fillory.

Tout un tas d’intrigues magiques, de romances, d’univers oniriques à découvrir ici. On passe des épreuves sportives magiques, à des mondes étranges peuplés de créatures encore plus étranges et on voit les héros grandir ensemble. On s’attache à chacun d’entre eux et chaque saison renferme un mystère.

Une jolie réussite très distrayante actuellement et qui regorge de super personnages qu’on adore à la maison !

Attention, à ne pas mettre devant les yeux trop jeunes : ce n’est pas toujours respectueux de la morale et certaines scènes sont assez violentes.

Les films cultes à re regarder durant le confinement !

Avant toute chose, je vous propose de suivre ce lien qui vous mènera à la liste des articles de ma série « Les livres que tu peux pas mourir sans les avoir vus ». Ca devrait déjà vous inspirer !

Certains articles sont vieux et les images ont dû sauter mais vous trouverez plein d’idées !

Mais ces derniers temps, je ressors des films plus légers.

Ce que veulent les femmes

Un bon gros classique drôle MAIS féministe ! Mel Gibson est un (beau) gros beauf qui réussit dans la vie. Il se tape tout ce qui bouge, est très fier de ses blagues sexistes auxquelles les gens rient puisqu’il est puissant et n’a aucun rapport avec sa fille de 15 ans qui le respecte assez peu pour toutes les raisons évoquées ci-dessus.

Le voilà qui loupe de peu la grande promotion finale qui aurait couronné sa carrière et qu’une femme est choisie à sa place.

Un soir, le voilà frappé d’un étrange sort qui fait qu’il entend les pensées des femmes qui l’entourent. Que fera-t-il de ce don ? Je vous laisse voir !

Ce que veulent les femmes, un film à regarder durant le confinement.

Les Sorcières d’Eastwick

Un de mes films CULTES celui-là. Trois femmes célibataires, par choix ou pas, font la description un soir de l’homme idéal.

Et voici que débarque le lendemain Daryl Van Horn, alias Jack Nicholson himself, qui semble trouver les mots pour chacune d’elle et combler tous leurs rêves. Mais à quel prix ?

Les sorcières d'Eastwick, un film à regarder durant le confinement

Un casting de folie avec Jack entouré de Cher, Susan Sarandon et la divine Michèle Pfeiffer…

Michèle Pfeiffer dans les sorcières d'Eastwick
La nana qui te convaincrait que la permanente est l’idée de l’année…
Les trois héroïnes des Sorcières d'Eastwick, un film à regarder durant le confinement.
Je vous jure, j’ai envie d’une permanente quand je la vois dans ce film…

C’est drôle, cynique, féministe encore une fois et Jack Nicholson livre une performance en passant par toutes les phases du sale type charmant !

Vous constaterez que j’ai tendance à avoir encore plus besoin de magie que d’ordinaire. Ça me représente bien, en général, le besoin absolu de rêver. De nos jours, c’est presque une nécessité.

Alors je rêve !

(Sinon, nos rendez-vous quotidiens ou hebdomadaires sont les Reines du Shopping, Dix ans de moins, Mariés au premier regard, les Mystères de l’Amour et Koh Lanta. Bref, je ne sortirai pas de cette phase plus intelligente. Tant pis !)